L’information, du Canard Enchainé, rapportée par Libération, révèle qu’une rencontre entre Martin Bouygues, PDF de Bouygues et Bouygues Telecom, et Patrick Drahi, propriétaire d’Altice, maison maire d’SFR, aurait eu lieu le 29 mai dernier.

Au cours de cet entretien, le premier aurait proposé au second le rachat de 51 % d’SFR, dont 25 % qui iraient à un fond d’investissement américain.

Les 26 % restant seraient récupérés par Patrick Drahi. Celui-ci aurait demandé 24 milliards d’euros pour ces 51% ainsi que la possibilité de garder la moitié du nouvel opérateur résultat de la fusion entre Bougyues Telecom et SFR.

Selon Libération, cette proposition a peu de chance d’aboutir, mais elle devrait lancer des négociations qui pourraient durer quelques semaines et peut-être déboucher sur une entente d’ici le second semestre 2018.

Décidément, cette année voit les opérateurs mobiles en France se livrer une véritable guerre, très active d'une part en termes de chasse aux nouveaux abonnés, avec déjà de nombreuses périodes de soldes agressives ayant déjà eu lieu depuis janvier, voir d'ailleurs notre article d'hier sur les offres spéciales de Sosh et de B&You, mais aussi d'autre part, avec en fil rouge, cette affaire de rachat qui prend de plus en plus d'ampleur.

Source

Vous aimez ? Partagez !