Pour produire leurs résultats, les chercheur s ont décidé de mesurer la pression sanguine des participant tout en leur demandant de résoudre de petits jeux de mots. Au bout d’un certain temps, prétextant des interférences avec leur moniteur, les chercheur demandent aux participants de se séparer de leur iphone qui doit ainsi être placé dans une autre pièce. Suite à cela, la tache de résolution peut continuer tout comme la mesure de la pression sanguine.

A la fin, il ne reste plus qu’à comparer les performance dans les deux phases de l’expérimentation.

Tout d’abord, les chercheurs constatent une augmentation de la pression sanguine à laquelle on pouvait s’attendre. Celle-ci traduit une réaction de stress et d’anxiété qui fait suite à l’absence de l’iPhone. Mais ce qui peut sembler surprenant c’est que la privation d’iPhone entraine également une chute des performance dans la tâche de résolution de problème. Autrement dit, sans l’iPhone, les participants sont cognitivement moins performants.

Alors si lors de vos prochains examens vous avez le choix de garder l’iPhone en poche, n’hésitez pas, vous n’en serez que meilleurs !

Crédit photo Jan Mika - Shutterstock.com

[source|http://9to5mac.com/2015/01/12/iphone-separation-study/ ]


Vous aimez ? Partagez !