L’Union européenne veut mettre en place un système d’alerte par SMS pour les voyageurs et citoyens des pays membres. Le projet a été voté aujourd’hui même et le déploiement d’un tel dispositif est prévu d’ici moins de 4 ans. Plusieurs pays ont déjà testé leur propre système d’alerte par SMS depuis quelques mois déjà, comme la Belgique ou encore la France avec l’app SAIP. Cette dernière a cependant été stoppée au printemps dernier en raison de nombreux dysfonctionnements et inconvénients. Le nouveau système commandé par l’U.E. se devra en tout cas d’être totalement transparent pour l’utilisateur :

Cela devrait concerner les évènements tels que des incendies, des catastrophes naturelles ou tout autre danger, en plus des attentats.

Les autorités devront pouvoir envoyer une alerte à tous les téléphones d’une zone précise, par simple SMS, sans que l’utilisateur n’ait à effectuer quelconque action. Pas d’app spécifique à télécharger donc, ni d’inscription ou autre manipulation nécessaire du côté de la personne à avertir.

Deux technologies sont pour le moment envisagées, la diffusion cellulaire ou les SMS localisés. Elles permettraient l’un ou l’autre d’envoyer un message à tous les utilisateurs connectés à une même antenne téléphone, ou à un même réseau d’antennes, dans une zone définie. Cela a déjà fait ses preuves aux Pays-Bas ou encore en Belgique.

Les pays membres de l’UE auront en tout cas, à partir de décembre prochain, date à laquelle le texte sera voté définitivement, trois ans et demi pour mettre en place un système efficace d’alerte par SMS.

Vous aimez ? Partagez !