Lors de son lancement, le Face ID a été présenté comme beaucoup plus sécurisé que le Touch ID, en tant que méthode de déverrouillage. Mais Apple a malgré tout précisé que des jumeaux très ressemblants pouvaient contrecarrer la protection par analyse des visages. Ce point a été prouvé par un test, peu de temps après la sortie de l’iPhone X, premier appareil Apple à embarquer la technologie de reconnaissance faciale. Mais il y aurait bien une solution permettant au Face ID de différencier deux jumeaux malgré une ressemblance physique presque parfaite. C’est ce que décrit un nouveau brevet Apple :

La technologie décrite dans le papier technique sert à détecter en fait le réseau veineux sous la peau du visage.

Il faut savoir que les veines du corps se développent en un réseau unique pour chaque individu. C’est d’ailleurs sur cette particularité qu’est basée la technologie du Hand ID proposé par LG sur son smartphone G30.

Du coup, alors que le Face ID d’Apple n’est pas en l’état capable de différencier deux individus ayant un visage identique ou quasi identique, une analyse du réseau veineux de la face pourrait avoir son intérêt.

Dans le brevet, il est donc question d’une amélioration du Face ID. La reconnaissance faciale serait alors capable de coupler les données 3D d’un visage et les données du réseau veineux. Il faut savoir que cet embellissement du Face ID ne devrait pas demander de grands changements au niveau matériel. L’analyse du réseau veineux se ferait avec émission de rayonnement infrarouge. Elle pourrait même être compatible avec les composants du Face ID déjà existants. Peut-être est-ce là l’évolution prochaine du Face ID sur iPhone et iPad en 2019 ?

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici