Sur la première année qui a suivi la sortie, Sensor Tower affirme que Super Mario Run a généré 56 millions de dollars.

Ce chiffre est bien loin des 295 millions générés par Fire Emblem Heroes sur la même période.

fire-emblem-heroes-largement-devant-super-mario-run-revenus-generes-nintendo-1.jpg

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce grand écart. D’une part, Super Mario Run est resté exclusif à iOS pendant plusieurs semaines. À sa sortie sur Android, l'engouement a eu le temps de retomber, d’autant que le titre était largement critiqué pour son modèle de financement (alors qu'il s'agit d'un jeu payant mais qui permettait le test avec les premiers niveaux gratuitement).

En face Fire Emblem Heroes est sorti simultanément sur iOS et Android, et se base sur un modèle de financement plus classique dans le domaine du jeu mobile, avec des achats intégrés multiples permettant d’accélérer la progression du joueur, tout en n’étant pas indispensable pour profiter de toute l’aventure.

La comparaison de ces deux jeux est intéressante, car, alors que Mario reste le personnage probablement le plus connu chez Nintendo, le jeu Super Mario Run semble avoir souffert de quelques erreurs stratégiques si on le compare à Fire Emblem.

Et alors que Mario Kart Tour a été annoncé pour une sortie en 2019 sur mobile, on sait déjà quel moyen de financement le développeur japonais a choisi, ce sera un système free-to-play avec achats intégrés optionnels : on a pu évoquer ici récemment ce que Nintendo nomme le "Free to start", un système qui s'inspire donc plus de Fire Emblem Hero et de Animal Crossing, que de Super Mario Run.

Et pour ceux qui restent intéressés par du vrai premium, sans achat supplémentaire : Super Mario Run est en promo à -50 % actuellement


Ne manquez rien de l'actualité des jeux iOS à travers nos articles sur les sorties récentes et nos nombreux tests de jeux iPhone et iPad.

Vous aimez ? Partagez !