google-home-mini-1.jpgGoogle dévoilait récemment de nouveaux smartphones Pixel 2, ainsi qu’une nouvelle enceinte au format mini, la Google Home Mini, qui sera disponible le 19 octobre prochain, soit 2 mois avant l’arrivée du HomePod d’Apple prévue pour décembre en exclusivité pour les États-Unis dans un premier temps.

Suite a des problèmes rencontrés avec des modèles de test, Google a décidé de retirer de façon permanente une fonctionnalité de l’enceinte qui permet d’activer Google Assistant et de contrôler la musique en appuyant sur la partie supérieure de l’enceinte.

Plus précisément, il semble qu’il y ait une bug assez gênant avec certaines enceintes actuellement testées par des journaux spécialisés, mais pas uniquement, à savoir qu’elles enregistrent en permanence les sons environnants, comme si un utilisateur avait appuyé sur le dessus de l’enceinte.

Google avait prévu un correctif logiciel le 15 octobre, en espérant faire revenir la fonctionnalité dans une prochaine mise à jour, toutefois il semble que le géant de la recherche ait décidé, pour des raisons inconnues, de complètement retirer la fonction.

On peut imaginer que le géant de Mountain View a réagit ainsi pour anticiper de possibles inquiétudes utilisateurs et souligner que Google n’a aucune volonté d’espionnage avec ce produit domotique connecté en permanence à internet.

Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser la Home Mini avec la voix et de contrôler le volume avec les boutons latéraux.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :