Le gouvernement britannique ferait pression auprès de la firme de Cupertino pour que cette dernière ouvre sa technologie NFC. Le but de la manoeuvre serait de permettre à une app développée pour le Royaume-Uni de scanner les puces contenues dans les passeports. Cela rentre dans le cadre d’une numérisation du processus de demande de résidence au Royaume-Uni par les personnes de l’Union européenne. Mais pour le moment, seule l’app Android serait fonctionnelle. La puce NFC de l’iPhone est encore trop restrictive pour offrir la même fonctionnalité du côté d’iOS :

Ainsi, le secrétaire Sajid Javid du gouvernement britannique est allé voir directement Apple à Cupertino pour tenter de négocier sur le sujet. En l’état, l’app ne permet pas de scanner les puces intégrées dans les derniers passeports et d’en lire les informations de la personne.

Mais la demande n’a pas abouti. Apple reste en effet très fermé à l’égard de la technologie NFC et de CoreNFC, les outils permettant aux développés tiers d’en tirer parti sur iPhone.

Pourtant, avec iOS 11, puis iOS 12, le NFC s’est déjà ouvert à d’autres usages qu’Apple Pay, longtemps restée la seule fonctionnalité à profiter du NFC sur iPhone.

Pour le moment donc, malgré quelques restrictions levées grâce aux dernières versions d’iOS, le NFC ne permet toujours pas à cette app britannique de fonctionner comme elle le devrait.

Cela pourrait changer à l’avenir, étant donné que le Royaume-Uni n’est pas le seul acteur à faire pression. Les Pays-Bas attendent également un retour positif d’Apple sur le sujet, pour le développement d’apps voulant scanner le passeport des Néerlandais.

À lire également :

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Catawiki : des enchères de qualité, BD, consoles anciennes, mais aussi œuvres d'art et autres bijoux ou objets design. Une app propre et bien réalisée, notée 4,5 étoiles gratuite ici catawiki.jpg L'app Catawiki iPhone et iPad est gratuite ici