L’idée a donc fait ses preuves et reste un divertissement efficace. Dans Hidden Folks, il s’agit alors de retrouver non pas le fameux bonhomme au pull rayé et au bonnet à pompon, mais différents personnages, objets et animaux dans des tableaux aussi riches en détail que pauvres en couleurs.

En effet, tout est en noir et blanc, dessiné à la main et non moins dénué de charme. En plus, c'est rempli d'animations. Ce petit monde bouge, tandis qu’il est mis en son avec tout un tas de bruitages faits à la bouche par l’équipe de développement. Sous ses airs de fabrication de bric et de broc, Hidden Folks force l’admiration.

hidden-folks-jeu-ios-observation-3.jpg

Et puis les zones sont très grandes, on passe de longues minutes à tenter de retrouver tel objet ou tel personnage, c’est même plutôt addictif. Le tableau est également interactif, dans le sens où le fait de toucher un objet du doigt va causer une animation et même dévoiler parfois des personnages cachés.

hidden-folks-jeu-ios-observation-4.jpg

Autant dire que le jeu demande pas mal d’heures d'observation pour arriver à tout trouver. Plus de 15 zones sont justement à découvrir, pour plus de 120 cibles à repérer.

C’est garanti sans achat intégré, entièrement traduit en français et destiné à un très large public. C’est là une belle réussite avec des partis pris à saluer, autant en ce qui concerne la réalisation que pour le choix du mécanisme de jeu.

Vous aimez ? Partagez !