Le joueur contrôle un vaisseau spatial à travers différents obstacles. Le but est de finir le parcours sans endommager le vaisseau. Attention, une seule erreur et c’est la mort assurée.

Un bouclier est prévu et permet de résister aux chocs très légers, mais il reste très rare de ne pas finir en morceaux lorsque l'on percute le décor.

hyperburner-jeu-ios-5.jpg

Le jeu est particulièrement réussi par deux aspects.

Le premier est multimédia avec un véritable caractère visuel : c’est beau ! Les niveaux sont souvent identifiés par leur couleur très spécifique et très forte. À cela s’ajoute la musique électronique planante qui accompagne la course et participe au sentiment de tension.

hyperburner-jeu-ios-4.jpg

Le deuxième concerne le contrôle du vaisseau.

D'un appui sur l’écran, le pouce contrôle l’appareil avec une très grande sensibilité. Une inclinaison du pouce dans une direction amène le vaisseau dans la direction correspondante. Pour des mouvements brusques, un glissement du doigt fera l’affaire. Résultat : Les sensations sont au rendez-vous, c’est fluide et la grande sensibilité permet d’être très rapide et réactif.

hyperburner-jeu-ios-1.jpg

Enfin, deux bons points à souligner, prévus par le développeur Patrick Cook : dès qu’on lève le pouce, le jeu se met en pause automatiquement, et l'ensemble est jouable aussi bien en mode paysage qu’en mode portrait.

Hyperburner est une belle réussite, autant visuellement qu’au niveau de l’amusement procuré. Validé !

Vous aimez ? Partagez !