Selon Dejian Zeng, les travailleurs ont une carte d'identification intégrant une technologie de reconnaissance faciale pour éviter des intrusions non autorisées sur les chaînes de production. Les travailleurs doivent la passer dans une machine pour s'identifier et pénétrer dans le complexe.

L'usine interdit tout appareil électronique sur les chaînes de production et pour accéder à ces dernières, il faut passer par des détecteurs de métaux dont la sensibilité est augmentée quand un nouveau modèle d'iPhone non dévoilé est en cours de production.

Seuls certains responsables sont autorisés à conserver leur téléphone, mais ces derniers sont contrôlés à l'entrée et à la sortie pour éviter le vol d'un modèle de production ou bien la prise de photos des nouveaux modèles d'iPhone.

Enfin, Dejian Zeng affirme que la plus grande partie des travailleurs n'a aucune idée à quoi le modèle final ressemble, car ils travaillent chacun sur des pièces séparées de l'iPhone. Seuls les travailleurs qui sont en en bout de chaîne ou ceux qui travaillent sur le boitier ont un aperçu du design de l'iPhone.

Toutefois toutes ces mesures de sécurité n'empêchent pas les fonctionnalités des futurs iPhone d'arriver aux oreilles des médias avant leur sortie officielle, grâce aux travailleurs de ces usines, mais pas seulement.

Source

Vous aimez ? Partagez !