Il affirme que l'héritage laissé par Steve Jobs, ainsi que sa façon de penser, est et restera l'ADN d'Apple dans les 100 prochaines années à venir, à savoir le désir de créer des produits pensés pour l'utilisateur qui ne soient pas juste "bons", mais "formidables" avec une grande attention aux détails.

Selon Tim Cook, Apple s'est concentré sur l'aspect musique de l'enceinte connectée HomePod, car utiliser Siri à la maison n'est pas quelque chose de nouveau,les utilisateurs peuvent déjà le faire via un iPhone, une Apple TV, un Mac ou encore un iPad.

Il s'est montré également très excité à propos de la réalité augmentée au point d'en "crier", il voit un grand avenir dans cette technologie, c'est pourquoi elle a été intégrée dans iOS 11 sous la forme de ARKit afin de donner les outils aux développeurs pour qu'ils puissent créer des apps et fonctionnalités l'exploitant.

Il s'est aussi exprimé sur sa relation avec Donald Trump, et affirme qu'il ne partage pas son point de vue sur de nombreux sujets, et notamment l'immigration et le réchauffement climatique.

Il a tout essayé pour convaincre Trump de ne pas retirer les États-Unis des accords de Paris, toutefois cela n'a pas fonctionné, mais si jamais il voit une ouverture pour faire revenir les US dans les accords, il remettra le sujet sur la table.

Enfin suite à des critiques comme quoi Apple n'innovait plus, il a répondu avec sa phrase habituelle, à savoir que Apple ne cherche pas à être le premier, mais le meilleur. Il cite comme exemples l'iPod qui n'était pas le premier baladeur MP3, l'iPad qui n'était pas la première tablette, ou encore l'iPhone.

Source

Vous aimez ? Partagez !