Le fonctionnement de ce système de login universel n'est pas très clair, mais d'après les références trouvées par 9to5Mac, l'utilisateur donnerait la permission à des sites tiers d'accéder à certaines informations personnelles stockées sur iCloud (du genre prénom et adresse mail) en échange d'une connexion simplifiée.

On imagine que cela fonctionnerait d'une façon similaire au système d'identification que de nombreux sites ont et qui demandent un accès au compte Google de l'utilisateur.

Rien ne garanti qu'une telle fonctionnalité soit prête pour iOS 11.3, on pourrait la retrouver dans iOS 12 avec une probable présentation à la WWDC 2018 qui devrait avoir lieu en juin prochain.

Source

Vous aimez ? Partagez !