Il s’agit, pour le coup, d’un comparatif de scores obtenus avec une suite de benchmarks (logiciels spécifiquement créés pour tester les performances et la stabilité d’une machine) maison : Antutu Benchmark 6.0.

Eh bien l’iPhone 6s Plus, doté de son processeur double-coeur A9 (déjà considérée comme la puce mobile la plus puissante) et de ses 2 Go de mémoire vive, a obtenu 132 620 points, soit un score 43 % plus élevé que le second smartphone le plus puissant du marché, le chinois Huawei Mate 8, pourtant doté d’un processeur octo-coeur et de 4 Go de mémoire vive.

iphone-6s-plus-best-2015-1.jpg

Voici encore une preuve de plus qui montre l’intérêt et surtout l’importance de proposer un système d’exploitation optimisé pour une machine, plutôt que de faire la course aux composants les plus performants sur le papier.

Apple utilise donc les différents éléments intégrés dans ses appareils (processeur, mémoire vive, batterie, etc.) à leur plein potentiel. Et cela à plusieurs avantages pour la firme à la pomme, comme le souligne le site Apple Insider.

D’une part, le fait de disposer de moins de mémoire vive à l’intérieur du boitier permet de gagner en autonomie. D’autre part, les appareils sont moins chers à construire et donc les marges réalisées sont plus grandes, ce qui permet ainsi un réinvestissement plus important du côté logiciel, mais aussi du côté recherche et développement.

Avoir un bon moteur ne suffit pas, encore faut-il savoir en exploiter toute la puissance, voilà l’un des crédos de la société de Cupertino.

Vous aimez ? Partagez !