Jony Ive l’affirme, l’iPhone X est probablement le projet le plus compliqué qu’Apple ait eu à développer jusqu’alors, du fait notamment de l’intégration du Face ID. L’implémentation de cette technologue de reconnaissance des visages fut une évolution importante pour la société et pour l’iPhone, puisque l’idée sous-jacente, fidèle à la vision d'Apple, est d’apporter des nouveautés qui ont pour but de faciliter l’utilisateur de l’appareil.

Or, limiter l’interaction physique avec l’iPhone simplifie, selon Ive, son utilisation. Il était donc logique de laisser le Touch ID de côté pour le remplacer par le Face ID, une technique de verrouillage sans contact et plus sécuritaire, sans parler des bénéfices collatéraux qui découlent des technologies en sous-bassement.

Comme l’indique le designer, avec l’iPhone X, l’utilisateur peut désormais déverrouiller son iPhone à distance, de manière simple, rapide et fiable, tout en pouvant profiter de nouveaux moyens de communication inédits, les "Animojis", ces émoticônes interactives et animées, calquant l'expression du visage de l’utilisateur.

La conclusion de l’interview est également forte de sens, puisque Ive précise que l’iPhone X n’est pas seulement l’aboutissement d’un travail de 10 années sur l’iPhone et ses évolutions, mais représente un nouveau chapitre dans l’histoire de l’appareil. Cette phrase peut laisse imaginer des évolutions à venir sur d’autres appareils marqués de la pomme et semblables à ce que propose l’iPhone X.

À ce propos justement, une rumeur provenant de KGI Securities parlait récemment de prochains iPad Pro intégrant le Face ID, tout comme toute la nouvelle gamme d’iPhone de 2018.


À lire également, plus d'informations sur l'iPhone X d'Apple :

Source

Vous aimez ? Partagez !