Selon Phil Schiller, Apple a commencé à travailler sur l'iPhone X il y a 3 ans déjà. Mais il indique également que ce modèle concrétise le rêve de la firme de Cupertino depuis le tout premier iPhone, à savoir proposer un modèle avec un écran bord à bord qui recouvre toute la façade avant (ou presque dans le cas du X)

Toutefois à l'époque du premier iPhone et encore récemment, la technologie ne permettait pas encore à Apple de réaliser un tel appareil.

Dan Riccio, le vice-président de la partie hardware chez Apple, révèle qu'à l'origine, Apple avait prévu un lancement en 2018 pour l'iPhone X, mais le développement a pu être accéléré afin de permettre une sortie en avance sur le calendrier.

Il ajoute également que le design de l'iPhone X a du être finalisé au mois de novembre 2016, soit 1 an plus tôt que la date de sortie, afin de permettre le lancement tardif de cette année. En aucun cas il n'était possible selon eux de tergiverser sur les choix techniques, en particulier pour la reconnaissance de l'utilisateur.

Le choix du Face ID remonte donc à plus d'1 an. Une manière de signaler que les rumeurs lues ces derniers mois, positionnant un Touch ID au dos de l'iPhone X , sur le bouton latéral ou intégré sous l'écran de l'appareil étaient totalement erronées.

L'interview dans son intégralité est disponible en anglais ici sur le site de Mashable.

À lire également, plus d'informations sur l'iPhone X d'Apple :

Vous aimez ? Partagez !