Les données proviennent de Counterpoint Technology, société d'analyse de marché qui estime qu'Apple vendra environ 130 millions unités d'iPhone X. Samsung toucherait 110 $ sur chaque vente, sa position de sous-traitant pour l'iPhone X serait donc particulièrement profitable.

Samsung facture assez cher ses affichages OLED à Apple, car elle sait être le seul fournisseur en mesure de fournir en quantité suffisante ce type de composant et avec de hauts critères de qualité de fabrication.

Cependant, Apple pousse ses autres fournisseurs, comme Sharp et Japan Display, à investir dans leurs capacités de production en écrans OLED, car la firme de Cupertino désire faire jouer la concurrence pour faire baisser les prix, mais aussi pour ne pas être dépendant d'un seul fournisseur.

En parallèle, face à la difficulté à se procurer de la mémoire flash pour ses iPhone à cause d'une demande forte de nombreux constructeurs de smartphones, la firme de Cupertino et d'autres investisseurs prévoiraient de racheter pour plus de 18 milliards de dollars une partie de Toshiba spécialiste japonais des composants de stockage.

L'iPhone X s'annonce donc comme un modèle très lucratif pour la division "écrans" de Samsung. Toutefois, Apple va certainement diversifier ses sources d'approvisionnement pour les prochaines années afin notamment de faire baisser la facture.

Source

Vous aimez ? Partagez !