jcb-paiement-avec-la-main-japon.jpgEn 2018, pour payer sans carte bleue, ou presque, il y a la validation par empreinte digitale, ou Touch ID sur iPhone et MacBook Pro, ou encore la validation par reconnaissance des visages, Face ID sur iPhone X. Il est même possible d’envoyer de l’argent par message désormais, sur iPhone, sans app tierce, grâce à Apple Pay Cash, un service encore réservé aux États-Unis pour l’instant. Mais une nouveauté japonaise veut aller encore plus loin dans le domaine, avec une technologie permettant de payer avec sa … main, sans même utiliser sa carte bleue ou son smartphone !

C’est en fait le vendeur qui doit, lors du paiement, scanner la main de l’acheteur avec son smartphone, Ce scan de la main serait comparé avec une base de données de mains "pré-scannées", associées à des comptes bancaires. L’acheteur aurait en effet initialement lié son compte bancaire et le scan de sa main pour enregistrer le tout dans cette banque de données.

jcb-paiement-avec-la-main-japon-2.jpg

Une fois l’association faite en tout cas, entre la main de l’acheteur et les données retrouvées dans la banque, la transaction est validée et le paiement s’effectue.

C’est en résumé, le principe que va tester dans quelques semaines la société japonaise émettrice de cartes bancaires JCB en collaboration avec l’entreprise tokyote Universal Robots, spécialisés dans le domaine de la robotique.

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’essais déjà expérimentés par d’autres sociétés en matière de paiement par la main, comme ceux des entreprises Biyo et Keyo. Mais l’inconvénient des solutions proposées par ces deux dernières est le fait qu’elles nécessitent un terminal spécifique à installer chez le vendeur.

Tandis qu’avec le système récemment présenté rien de tel. Le vendeur utilise son smartphone avec une caméra pour peu qu’il soit assez précis pour effectuer un scan de la main de l’acheteur.

C’est en fait le système de vaisseaux sanguins de la main qui constitue l"’empreinte" de l’individu. Selon les développeurs de cette nouvelle technologie, le taux d’imprécision serait très bas, soit une erreur sur 100 milliards d’essais.

L’idée très à long terme est tout de même, pour JCB en tout cas, de voir la technologie se développer pour finalement remplacer les cartes bancaires et peut-être même les papiers d’identité.

Le Japon continue d’expérimenter de nouveaux moyens de paiement, alors que le chèque résiste encore de manière surprenante dans l’Hexagone…

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là