Larry avait proposé à Steve de racheter Apple pour 5 milliards de dollars à l'époque, et de le nommer à nouveau CEO de la firme de Cupertino, mais Steve a préféré utiliser une autre stratégie beaucoup moins directe pour se faire à nouveau accepter par le conseil administration d'Apple.

À la place du rachat proposé par Larry Ellison, il lui a dit qu'il préférait persuader Apple de racheter sa nouvelle société Next pour ainsi rejoindre le conseil d'administration d'Apple, et avec le temps, les convaincre qu'il était la personne idéale pour diriger la firme de Cupertino. Et c'est exactement ce qui arriva dans les années qui suivirent.

Steve Jobs a voulu reprendre le contrôle d'Apple, mais pas de n'importe quelle façon, et ça lui a réussi, ainsi qu'à Apple.

Source

Vous aimez ? Partagez !