Le magazine a embauché plusieurs photographes professionnels avec comme consigne d'utiliser leur iPhone plutôt que leur appareil reflex habituel.

Les photographes ont dû s'adapter aux limitations de l'iPhone et modifier leur approche de la photographie culinaire quand il est question d'utiliser un appareil comme l'iPhone.

bon-appetit-photo-iphone-1.jpg

Parmi les accessoires, ils ont notamment utilisé un système d'attache pour fixer l'iPhone sur un trépied pour qu'il soit stable et immobile afin de produire des photos très nettes, plusieurs lentilles (grand angle et macro) à attacher sur l'objectif de l'iPhone, des réflecteurs pour obtenir une bonne répartition de la lumière et une perche à selfie.

bon-appetit-photo-iphone-2.jpg

Les photographes ont remarqué plusieurs avantages à utiliser un iPhone, par exemple le zoom digital de l'iPhone dégradant la qualité de l'image, il est nécessaire de se rapprocher du sujet pour zoomer, ce qui permet d'interagir avec lui pendant la prise de photos. De plus, le fait de prendre des photos avec un iPhone est moins intimidant pour le sujet, qu'un appareil reflex avec un objectif imposant braqué.

bon-appetit-photo-iphone-3.jpg

Mais les photographes notent également plusieurs inconvénients avec la photographie iPhone, par exemple le manque de contrôle en particulier pour la profondeur de champ qui n'est pas très précise, ou encore le fait que le capteur de l'iPhone ne capture pas la lumière de la même façon qu'un appareil reflex.

Concernant l'édition des photos, celle-ci a été réalisée sur ordinateur, car les photographes n'avaient pas l'habitude d'éditer sur iPhone, pourtant il existe de très bonnes apps pour ces tâches comme Snapseed, Enlight, ou VSCO.

Enfin, les photographes donnent deux conseils aux personnes qui débutent dans la photographie iPhone, à savoir la possibilité de verrouiller la mise au point en maintenant le doigt appuyé sur le sujet et le réglage de l'exposition en faisant glisser le doigt vers le haut ou le bas (possible juste après la mise au point).

Source

Vous aimez ? Partagez !