Depuis iOS 9, les possesseurs d’iPhone ont en effet la possibilité de laisser leur terminal effectuer la mise à jour du système automatiquement en pleine nuit, de manière à ne pas avoir à bloquer l’appareil quand on en a besoin en journée.

reveil-bug-ios-9-2.jpg

Mais des utilisateurs se sont plaints concernant le fait que la mise à jour effectuée la nuit, entre 2 et 4h du matin, pouvait causer une absence de prise en compte des réveils enregistrés la veille, et donc causer un réveil plus tardif que désiré.

En fait, à la fin de la mise à jour, iOS a besoin du mot de passe du compte iCloud associé. Tant que cette étape n’est pas franchie, il peut arriver que l’iPhone ne puisse pas fonctionner correctement et donc lancer les alertes de réveils.

Ce n’est pas la première fois qu’iOS joue avec notre sommeil. En 2010, certains utilisateurs sous iOS 4 se retrouvaient avec un réveil décalé d’une heure suite au changement d’heure en zone horaire pacifique. Début 2011, un bug de déclenchement des alarmes non récurrentes avait fait un peu de bruit. En 2013, c’est le passage à l’heure d’hiver qui avait crée quelques soucis.

En bref, pour être sûr que le réveil de l’iPhone fonctionne correctement, pour le moment, mieux vaut effectuer les mises à jour, dont la dernière 9.1, en journée.


À lire également concernant iOS 9 et ses nouveautés :

Source

Vous aimez ? Partagez !