Sur la période, il s’est téléchargé 27 milliards d’applications dans le monde, soit 7 % de plus qu’en 2016. Android est responsable en grande partie de ce nouveau chiffre record avec 19 milliards d’apps téléchargées. iOS n’en est qu’à 8 milliards.

Pourtant, en termes de revenus générés, c’est Apple qui est loin devant son concurrent historique. Sur 17 milliards de dollars générés sur la période par les apps mobiles, soit 20 % de mieux qu’en 2016, Apple récupère 11,5 milliards de dollars et laisse 5 petits milliards à Google, malgré un nombre de téléchargements d’apps plus de deux fois supérieur sur Android.

mobile-app-android-vs-ios-revenus-pour-apple-2.jpg

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces différences, notamment le fait qu’Android réussit à percer dans des marchés dits émergents, comme l’Inde, là ou Apple aurait plus de difficultés avec des smartphones plus chers. Or, dans ces marchés, et de manière générale sur Android, avec beaucoup plus de modèles de smartphones premiers prix, la population est peut être moins encline à payer pour et dans des apps mobiles.

Toujours est-il que cela crée un cercle vicieux, ou vertueux, selon que l’on se place du côté de Google ou Apple. En effet, il peut être parfois plus intéressant pour les développeurs de sortir leurs apps premium sur iOS d'abord, puis sur le Google Play Store, voire même en exclusivité sur la plateforme mobile d’Apple.

Source

Vous aimez ? Partagez !