L'analyste Katy Huberty estime que la firme de Cupertino enregistrera des revenus en baisse de 3 % sur les estimations, à cause d'une faible demande de la part des utilisateurs qui patientent pour l'iPhone 8.

Toujours d'après Morgan Stanley, l'arrivée de l'iPhone 8 pourrait booster les ventes d'iPhone de 20 % en 2018, à cause d'une forte demande des utilisateurs qui ont préféré passer leur tour pour l'iPhone 6s et le 7.

Apple doit annoncer ses prochains résultats trimestriels le 31 janvier prochain, un trimestre fiscal important car il intègre les ventes pendant les périodes de fêtes et permet de juger du succès de l'iPhone 7, et de voir si ce nouveau modèle a réussi à stopper une baisse constante des ventes depuis le début de l'année 2016.

Source

Vous aimez ? Partagez !