apple-pay-nfc-iphone.jpgIl y a presque 2 ans, la firme de Cupertino lançait Apple Pay, son service de paiement mobile, et intégrait une puce NFC à l’iPhone pour permettre aux utilisateurs de payer avec leur smartphone.

Seulement voilà, deux ans après, Apple n’a toujours pas ouvert la composante NFC de l’iPhone aux développeurs. Outre l’absence de fonctions bien pratiques disponibles à l’approche de ce type de tag, cela empêche par la même occasion les banques de pouvoir proposer leur propre solution de paiement par NFC aux utilisateurs d’iPhone. On se souvient d’ailleurs du patron d’Orange qui s’exaspérait de cette situation.

En Australie, plusieurs grandes banques se sont regroupées pour saisir l’autorité de la concurrence, et ainsi tenter d’obtenir l’accès au NFC de l’iPhone.

La Commonwealth Bank of Australia, National Australia Bank, Westpac Banking Corp and Bendigo et Adelaide Bank ont demandé à la commission australienne de la concurrence et de la consommation de leur donner la permission de négocier collectivement avec Apple afin de pouvoir utiliser la puce NFC de l’iPhone.

L’objectif étant pour les banques australiennes de proposer à leurs clients équipés d’iPhone leur propre solution de paiement mobile via NFC. Cela vise aussi à éviter la commission qu’Apple touche sur chaque transaction effectuée avec Apple Pay.

Il y a sans doute peu de chances que les banques australiennes arrivent à négocier un accord avec Apple. Cela créerait un précédent pour les autres banques dans les pays où Apple Pay est disponible.

Outre cet aspect plutôt business, en tant qu’utilisateur, on ne peut que regretter l’absence d’ouverture du NFC de l’iPhone aux développeurs, indépendamment d’Apple Pay. En effet, cette technologie largement déployée et supportée par les smartphones Android permet à chacun de disposer de puces NFC peu couteuses et de leur associer une action à l’approche du téléphone (tag pour lancement du GPS dans la voiture, pour l’affichage de la météo près de la porte d’entrée, pour afficher le prochain bus à un arrêt).

En général, la firme de Cupertino ouvre ses nouvelles technologies liées au hardware aux développeurs après une année ou deux de rodage. Cela a été le cas pour le touch ID notamment. On voit cette année seulement avec iOS 10 l’arrivée d’API de développement permettant d’intégrer Siri aux apps, mais rien dans iOS 10 ou la dernière keynote d’Apple ne suggère l’ouverture du NFC à des applications tierces. Regrettable !

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Avis : les vacances se préparent, trouvez, réservez et gérez votre voiture de location avec l'appli Avis dans 165 pays et plus de 5200 agences - Une app notée 4 étoiles, gratuite ici Avis pour iPhone est gratuite ici

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici