nokia-contre-apple.jpgEn 2011, Nokia et Apple avaient conclu un marché concernant l’exploitation de certains brevets appartenant à Nokia, mais depuis, l’ancien géant du téléphone mobile estime qu’Apple exploite plusieurs autres de ses brevets.

Après l’échec des négociations avec Apple pour signer un nouvel accord concernant l’exploitation de ses brevets, Nokia a décidé de remettre le couvert, avec une plainte cette fois-ci, portée à l’encontre de la firme à la pomme.

La société finlandaise s’était retirée du marché des téléphones mobiles en revendant sa division smartphone à Microsoft en 2014. Maintenant, la seule source de revenus concerne la production d’équipements réseau.

Toutefois, Nokia s’essaye sur de nouveaux marchés, notamment la santé connectée avec le rachat de Withings en début d’année, qui a été intégrée à la division "Nokia Technologies". Ce marché est considéré porteur par le constructeur finlandais, qui souhaite y jouer un rôle majeur dans le domaine.

Dans le cadre de cette nouvelle affaire, Nokia a porté plainte en déposant une requête auprès d’une cour de justice en Allemagne et aux États-Unis pour violation de 32 brevets par Apple.

De son côté, Apple a démarré la contre-attaque en portant plainte contre plusieurs entités détenant des brevets, entités qui auraient conspiré avec Nokia pour réclamer des redevances de brevet excessives.

Une nouvelle affaire qui n’est pas sans rappeler l’ancien procès qui a opposé Samsung et Apple pendant cinq années et concernait également des questions de brevet.

Source

Vous aimez ? Partagez !