produits-withings.jpgSelon un communiqué de presse officiel à lire ici, Eric Carreel, cofondateur de la société française Withings acquise par Nokai en 2016, devrait pouvoir remettre la main sur sa société en rachetant celle-ci au géant finlandais des télécommunications. Ce dernier n’a effet pas réussi à produire des résultats suffisants pour garder Withings au sein de sa section santé connectée, ce qui l’a poussé à en initier la revente il y a quelques semaines de cela. Et après quelque temps de négociation, c’est donc l’un des créateurs initiaux de la société qui en reprendra les rênes :

Withings a été fondé en 2008 par Eric Carreel, Frédéric Potter et Cédric Hutchings. Avec Withings, la volonté initiale était de fournir des accessoires connectés pour la santé et le sport.

En 2016, Nokia décidait de faire l’acquisition de Withings pour environ 170 millions d’euros. Quelques mois plus tard, les produits et accessoires Withings intégraient une nouvelle section chez Nokia, appelée "Nokia Health". La balance Withings Body devenait par exemple la Nokia Body, idem pour la montre Withings Steel qui devenait la Nokia Steel, etc. De nouveaux accessoires connectés ont également été lancés entre temps, comme le bracelet Nokia BPM+.

Mais visiblement, la stratégie de développement de ces produits Nokia Health, ex-Withings donc, n’a pas été la bonne, car les résultats financiers n’ont pas atteint les objectifs espérés. Nokia aurait même déclaré que les actifs de Withings auraient été surévalués lors de l’opération d’acquisition de la société française.

Pour le spécialiste nordique de la téléphonie, la majorité des revenus sont générés par la branche télécommunication, soit plus de 20 milliards d’euros par ans, 4,9 milliards sur le premier trimestre de 2018. En comparaison, Nokia Health n’aurait réussi à dégager que 16 millions d’euros sur cette même période. Ceci étant bien peu, Nokia veut évidemment miser d’autres produits à l’avenir, que celui de la santé connectée, d’où sa volonté récente de revendre la section Health.

Et ce fut visiblement une bonne occasion pour Eric Carreel, cofondateur initial de Withings, de reprendre la main sur sa société, occasion qu’il n’a pas manquée puisque l’opération de rachat serait déjà en cours entre lui-même et Nokai. L’acquisition devrait se faire au courant du deuxième trimestre de l’année.

Cela peut être positif pour Withings, qui revient aux mains de l’un de ses créateurs, une personnalité très impliquée dans le numérique en France d’ailleurs. Carreel a en effet notamment cofondé l’entreprise Sculpteo en 2009, une plateforme en ligne d’impression 3D, tandis qu’il mène également des activités au sein de France Digital, en tant que vice-président, ainsi que dans le cadre du plan ministériel Objects Connectés lancé en 2013. Il a enfin reçu différents prix saluant ses initiatives au cours de sa carrière.

Est-ce peut-être là l’occasion de voir revivre Withings, avec, en plus, l’instigation et la vision de l’un des pères du projet de cette firme française ? On suivra en tout cas avec attention les prochains changements chez Withings.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

App découverte

Faites vite ! 5 fois 3000 euros à gagner par tirage au sort avec l'app Arbre à Projets gratuite ici un arbre en Réalité Augmentée iPhone, iPad , vu en détails là