Google Pixel

Bye-Bye la marque Nexus de Google, voici la gamme Pixel. Il s'agit de machines dont la partie électronique a été pensée par Google en partenariat avec le fabricant, en l’occurrence HTC. Google enterre donc ses "Nexus", des smartphones sous Android qui laissaient plus de marge aux constructeurs. Google a décidé de prendre désormais les commandes sur le hardware, une philosophie pronée par Apple de très longue date.

La gamme de smartphones Google 2016 est déclinée en deux modèls : le Pixel et Pixel XL. Le premier a une taille d'écran de 5 pouces (4,7 pour l'iPhone 6/6s/7), tandis que le modèle XL s'affiche sur 5,5 pouces, soit la même que celle de l'iPhone en version Plus.

smartphone-google-pixel.jpg

Concernant le design, on retrouve un look qui n'est pas très éloigné des machines d'Apple, avec un boitier en aluminium et ici l'utilisation de verre sur une moitié de la face arrière (pour les antennes probablement). Google a fait fait le choix de placer le capteur d'empreinte au dos de l’appareil et évite la bordure au niveau de l'appareil photo, tout en faisant remarquer qu'ils ont conservés la prise casque (pour combien de temps, alors que l'USB C devient "sonore" à son tour). A noter, le capteur d'empreinte permet également d'interagir avec l'OS, pour faire défiler une page à l'écran par exemple.

specs-google-pixel.jpg

Google a choisi de mettre l'accent sur l'aspect photo pour cette gamme de machines, un domaine sur lequel les Nexus étaient moins bien lotis jusqu'alors.

En terme de spécifications, on retrouve ceci pour les deux modèles :

  • processeur Snapdragon 821 de 2.15 GHz
  • objectif photo arrière de 12 mégapixels avec une ouverture de f/2.0, pas de stabilisation optique
  • écran full HD AMOLED
  • caméra avant de 8 mégapixels
  • batterie de 2,770 mAh pour le Pixel et 3,450 mAh pour le Pixel XL
  • stockage interne, au choix lors de l’achat, 32 ou 128 Go

Google lance avec ses smartphones son "Google Assistant", une version de son assistant Google Now améliorée pour permettre des échanges plus naturels. Pour cela, l'assistant est capable de conserver le contexte des conversations en cours. Il est également déployé dans l'enceinte de salon lancée à cette même occasion, à découvrir ci-dessous.

On note que Google qui a présenté ici des machines taillées pour concurrencer l'iPhone, veut attirer les "switchers" et livre du coup avec toutes ses machines le "Quick Switch Adapter". Il s'agit d'un connecteur permettant de transférer les données depuis n'importe quel iPhone. Celui-ci se branche sur la prise USB du smartphone et offre une prise usb femelle permettant de relier un iPhone via son câble lightning.

comment-migrer-donnees-iphone-android.jpg

Les Google Pixels sont proposés en coloris blanc, noir et bleu. Ils sont en commande dans de nombreux pays mais pas encore en France. Quant au tarif, à la différence des Nexus qui étaient particulièrement agressifs en terme de prix, ces Pixel devraient se rapprocher de la gamme d'Apple, avec un premier prix autour de 750 euros.

Réalité virtuelle

On le sait depuis la conférence de Mai dernier, Google a de l'ambition dans le domaine de la réalité virtuelle après avoir ouvert la voix et les yeux de nombreux possesseurs de smartphone avec son Cardboard. Google a donc concrétisé sa plateforme logicielle Daydream en lançant son propre casque.

casque-vr-google-daydream.jpg

Il se nomme Daydream view et se présente de manière assez originale en terme de matériaux employés. Il vise en effet le confort en utilisant du tissu pour une bonne partie et est annoncé relativement léger. A l'instar d'un Gear VR, il fonctionne avec les smartphones compatibles Daydream (processeur puissant et écran haute résolution), soit pour l'instant : les deux Pixel ! Accompagné d'une manette tactile sans fil, il et commercialisé au prix de 79 $.

quel-casque-vr-choisir-google.jpg

quel-casque-vr-choisir.jpg

Autres nouveautés

Google a dévoilé hier d'autres produits qui viennent compléter son catalogue de véritable société hardware désormais !

enceinte-google-home-2.jpg

On l'évoquait ci-avant Google ne veut pas laisser le salon à Amazon et à son produit "Echo". Le géant de Mountain View a donc lancé sa propre enceinte "Google Home". Celle-ci peut rester à l'écoute (un bouton mute reste prévu) et répondre aux question grâce à l'assistant vocal de Google déjà vu dans la messagerie "Allo" et désormais dans les "Pixel". L'enceinte peut également être utilisée depuis une machine sous Android ou iOS pour écouter du contenu audio en provenance de diverses sources dont YouTube mais aussi pour communiquer avec la clé de streaming Chromecast. Google Home sera commercialisé en novembre (129 $)

enceinte-google-home.jpg

Autre nouveauté dans le domaine du streaming, la version HD de la clé Chromecast. La "Chromecast Ultra" vise les consommateurs de contenus HD en permettant la diffusion jusqu'en 4K Ultra HD et HDR. Elle est vendue 79 euros mais complète la gamme et ne vient pas remplacer les versions "Ultra" et "Audio" qui restent commercialisées.

chromecast-ultra-iphone.jpg

Pour couvrir les grandes maisons avec un accès sans fil de qualité, Google sort "Google Wi-Fi", un ensemble de bornes qui communiquent entre elles et relaient le signal WiFi (penser AirPort dans l'univers Mac).

Voilà pour la gamme 2016 de machines et accessoires signés Google. Que pensez-vous des smartphones en particulier, face aux iPhone ?

Vous aimez ? Partagez !