parrot-bebop.jpgLe français Parrot, qui est connu pour ses drones grand public et ses accessoires connectés traverse en ce moment une période de disette avec des derniers résultats trimestriels décevants et une réduction d’environ 1/3 de ses effectifs.

Cependant ce fleuron de l’industrie high-tech française va tenter en 2017 de renouer avec les profits après une chute du chiffre d’affaires de 29% en 2016 à 233,2 millions d’euros, ainsi que de son action en bourse qui a atteint son plus bas niveau historique.

Pour y parvenir, Parrot va revoir sa stratégie pour les drones grand public et mettre l’accent sur son activité de drones professionnels grâce notamment à une récente levée de fonds Française record en 2016 de l’ordre de 300 millions d’euros.

parrot-bourse-fevrier-2017.jpg

Comme cela a été constaté au CES 2017, Parrot était étrangement absent du célèbre salon où les sociétés high-tech présentent leurs nouveaux produits pour l’année en cours, toutefois cela ne veut pas forcément dire que Parrot n’a rien de prévu pour cette année.

En effet, dans un nouveau communiqué de presse, Parrot annonce une évolution à venir de son offre de drones grand public au cours du premier semestre 2017 afin de compenser les baisses des ventes pour sa division objets connectés et automobile connectée.

Parrot et d’autres constructeurs de drones ont beaucoup souffert en 2016 de la concurrence chinoise, et en particulier depuis l’arrivée du constructeur chinois Dji sur ce marché en 2015, lequel propose des drones à des prix défiants toute concurrence.

Cela a eu pour conséquence de faire chuter les marges de profit sur le secteur des drones grand public. Parrot compte y remédier grâce à une meilleure gestion des marges, et en partant à la conquête de nouveaux types de clients et de marchés géographiques.

Parrot table aussi le secteur des drones professionnels pour renouer avec les profits, car celui-ci est actuellement moins concurrentiel que les drones grand public.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :