Celles-ci passent par des applications natives iOS pour iPhone et iPad, par la mise à disposition de services "Cloud" hébergés sur les serveurs d'IBM permettant la gestion de flotte d'appareils, leur sécurité ou encore l’analyse de données.

En parallèle, un service d’assistance AppleCare spécifiquement dédié aux besoins des entreprises sera mis en place. Disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le service sera assuré par l’équipe d’assistance clientèle d’Apple et associé à une présence sur site fournie par IBM.

De son coté, dans le cadre d'un programme baptisé "IBM MobileFirst for iOS", le géant du logiciel et du conseil va se charger de commercialiser l’iPhone et l’iPad auprès de ses clients professionnels dans le monde entier, avec des possibilités de location longue durée.

Nul doute que l'iPhone et l'iPad, entrés à l'origine souvent par la petite porte dans l'entreprise (via les utilisateurs), s'offrent ainsi une belle opportunité de croissance en terme de vente et d'usage, sur un marché qu'Apple se dispute avec Microsoft et Google.

Vous pouvez retrouver le communiqué de presse est disponible ici

A lire également, en Anglais, le compte rendu de l'interview par re/code de la présidente d'IBM Ginni Rometty et de Tim Cooks.


Vous aimez ? Partagez !