En effet, le pirate, un certain Ryan Collins, a plaidé coupable récemment lors du procès concernant l’accès non autorisé aux comptes personnels de ces célébrités. Il a avoué avoir utilisé un système de phishing (mail ou site web déguisé) pour piéger ses cibles.

icloud-hack-celeb-2.jpg

À l’époque, Apple avait effectivement défendu iCloud en disant que la sécurité du service n’avait pas flanché et que le pirate avait effectivement utilisé d’autres moyens pour récupérer les mots de passe des comptes visés.

Ryan Collins, avec ses déclarations, lève le poids qui pesait sur Apple et iCloud depuis le temps. L’accusé encourt jusqu’à 5 ans de prison pour ses actes de recherche et de récupération d’images explicites sur les comptes de ses victimes dans le but de leur nuire.

iCloud innocenté, il n’empêche que, comme le FBI l’a souligné dans cette affaire, il appartient à tout un chacun de rester extrêmement prudent sur internet, de plus en plus au centre de nos vies, et de toujours questionner et vérifier des e-mails inhabituels ou vraisemblablement bizarres.

Bien sûr, parallèlement, il y a différents points à suivre pour sécuriser au maximum ses données sur la toile, dont le premier qui est de complexifier ses mots de passe.


À lire également : Photos volées de stars : quatre leçons à en tirer, même pour les anonymes !

Source

Vous aimez ? Partagez !