C'est sans doute pour cela que Samsung a pris les devants et afin de retenir ses clients tentés de passer à la concurrence, le fabricant offre actuellement aux États-Unis un crédit de 100 $ si ils restent fidèles à la marque, une fois leur Note 7 rendu (bien emballé).

Samsung, dont les pertes se chiffrent en milliards pour la gestion des retours, pourrait souffrir d'un impact encore plus conséquent, à savoir que cela pourrait favoriser les ventes d'iPhone.

Certains analystes estiment qu'Apple pourrait vendre au moins 8 millions d'iPhone supplémentaires cette année par rapport aux prévisions, dont une majeure partie serait des clients de Samsung. En ce qui concerne Ming-Chi Kuo de chez KGI, les deux marques susceptibles de remporter les faveurs des acheteurs de Note 7 sont Apple et Huawei. En particulier, ce seraient selon lui 50 % soit 5 à 7 million de possesseurs de Note 7 qui se tourneraient vers l'iPhone 7. En majorité, ces utilisateurs d'une machine de grande taille et haut de gamme choisiraient l'iPhone 7 Plus et son appareil photo à double objectif.

Tout ceci reste prospectif mais arrive à un moment idéal pour Apple, alors que l'iPhone 7 n'a pas, contrairement au cycle habituel, proposé cette année de révolution en terme de design .

Premiers éléments d'informations sur l'attrait de la gamme 2016 d'iPhone lors de l'officialisation des résultats trimestriels d'Apple : ce sera le 25 octobre prochain.

Source

Vous aimez ? Partagez !