Mais derrière cette acquisition relayée par Techcrunch ici et non confirmée par Apple officiellement (comme d'habitude), la société s'offre surtout des algorithmes créés par John Papandriopoulos, un chercheur de l'université de Melbourne. Celui-ci indiquait avoir "réinventé le format JPG" en l'optimisant pour les processeurs ARM afin de gagner du temps lors de la sauvegarde des fichiers, condition sine qua none pour créer un mode rafale haute définition.

Comme on a pu le voir avec l'arrivée surprise du HDR sur l'iPhone 4 en 2010 suite à un rachat , Apple peut intégrer ce type d'acquisitions très rapidement. On peut imaginer qu'Apple utilisera la technologie de SnappyCam dans les mois à venir, ainsi que les travaux passés et à venir de son auteur afin de les intégrer dans l'application photo des iPhone et iPad. Pour proposer un mode rafale peut-être encore plus performant ?

A lire également :


Vous aimez ? Partagez !