nokia-withings-changement-nom-1.jpgEn avril 2016, le géant finlandais Nokia annonçait le rachat de Withings pour 170 millions d’euros, une société française réputée poussée par le fameux label Frenchtech et qui se spécialise dans les objets connectés, notamment ceux liés à la santé.

Toutefois, après deux ans, la division santé de Nokia n’a pas été en mesure de produire les résultats escomptés et le finlandais s’apprête à se séparer de Withings pour un prix moins moindre que celui du rachat, avec quatre acheteurs potentiels, dont un membre du Gafam (les cinq plus grandes sociétés tech américaines, Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft).

En février dernier, Nokia annonçait un examen stratégique de sa division santé connectée, ce qui n’était vraiment pas de bon augure pour le futur de celle-ci et donc des produits ex-Withings.

Nokia avait aussi annoncé une radiation d’écart d’acquisition en rapport avec le rachat de Withings pour 164 millions de dollars, suggérant que les actifs de l’entreprise française auraient été surévalués.

Et la revente à venir de Withings est un des résultats de cet examen et un signe que Nokia va abandonner entièrement ou en partie le marché de la santé connectée, car leurs efforts en dehors du secteur des télécoms ne portent pas leurs fruits.

Il faut dire que Nokia a rencontré plusieurs difficultés suite au rachat de Withings, par exemple le rafraichissement de l’app iPhone Withings Health Mate devenu Nokia Health Mate qui n’a pas plu aux utilisateurs, ou encore le retrait de certaines fonctionnalités de ses balances intelligentes.

Il est probable que Withings passe sous la coupe d’une grande société tech américaine, chose qui ne devrait pas plaire à l’État français, toutefois c’est Nokia qui aura le dernier mot.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Payez moins cher ! Offres reconditionnées BackMarket :