Depuis plusieurs années, la firme britannique Dialog Semiconductor conçoit les puces de gestion de la batterie qui équipent les iPhone actuels.

Si ce rapport est confirmé, cela serait un très gros coup dur pour Dialog Semiconductor, car Apple représente actuellement 75 % des revenus de la société.

Cette puce s'occupe de gérer la batterie et ses capacités de recharge, ainsi que la consommation énergétique des différents composants de l'iPhone.

Selon les sources du Nikkei Asian Review, la puce d'Apple serait bien plus avancée que ce qui existe actuellement sur le marché, et devrait permettre un contrôle très fin et précis des ressources énergétiques, ce qui se traduirait par des iPhone avec une meilleure autonomie pour les utilisateurs.

Le constructeur taïwanais TSMC s'occuperait de la fabrication de cette nouvelle puce de gestion d'énergie made in Apple.

Source

Vous aimez ? Partagez !