L’assassinat a eu lieu le 19 décembre dernier, à Ankara dans une galerie d’art. Andrei Karlov a été la cible de tirs à bout portant d’un homme s’étant fait passé pour un membre de l’équipe de sécurité du diplomate. Karlov a succombé à ses blessures, tandis que le meurtrier a été lui aussi tué plus tard par les forces de l’ordre.

Son iPhone 4s a été retrouvé par les enquêteurs en charge du dossier, il est évident que son contenu pourrait être de plus haute importance et fournir des renseignements sur ses contacts, ses plans et ses intentions. Une équipe russe spécialisée a été envoyée sur place pour tenter de pénétrer la protection de l’iPhone. Dans l’intervalle, Apple a été appelé à l’aide par les autorités en charge du dossier, à ces fins de déblocage de l’appareil iOS.

Ceci fait parfaitement résonance avec le cas du meurtrier de la fusillade de San Bernardino, pour lequel un iPhone 5c a fait l’objet de nombreux échanges entre le FBI et Apple en début d'année. Les autorités américaines souhaintant que la firme californienne fournisse une version d’iOS modifiée, avec une back door, permettant de débloquer l’iPhone en question. Apple a campé sur ses positions, se justifiant par la protection de la vie privée à tout prix. L’iPhone 5c aurait finalement été débloqué par une société tierce spécialisée.

La réponse d’Apple pour cette nouvelle requête du meurtrier de l’ambassadeur russe est pour l'instant inconnue.

Source

Vous aimez ? Partagez !