samsung-battery-flex-ico.jpgL’autonomie de l’Apple Watch est l’un des points régulièrement critiqués. Les concurrents ne font d’ailleurs pas mieux, avec des montres intelligentes dépassant rarement les 2 jours d’autonomie sauf à utiliser des écrans e-ink comme la Pebble. Mais Samsung a présenté, lors du salon InterBattery de Séoul, il y a quelques jours, une nouvelle technologie de batterie légère et flexible pensée pour épouser la forme du poignet et donc améliorer sensiblement l’autonomie des appareils électroniques à porter.

Samsung est très actif dans le domaine de la flexibilité, avec une grande maitrise du coté des écrans. L’étape suivante concerne un élément indispensable à nos objets portables : la batterie. Le fabricant a récemment dévoilé des batteries plates et flexibles, qui pourront prendre place, on l’imagine, directement dans des bracelets ou pourquoi pas d’autres éléments portables. On a justement une étonnante batterie … ceinture hier ici.

samsung-battery-flex-2.jpg

Mieux, d’après le fabricant coréen, cette nouvelle architecture de batterie permettrait une autonomie 1 fois et demie plus grande qu’en l’état actuel avec une batterie classique.

samsun-gear-s2-battery.jpg

Encore en phase de test, ce nouveau type de batterie est capable de résister à plus de 50 000 torsions.

Samsung a déjà construit deux prototypes de montre intégrant sa technologie.

Et alors que le marché des montres intelligentes est en pleine expansion, nul doute qu’une autonomie améliorée participerait à démocratiser l’objet. Samsung prend donc là une position stratégique intéressante avec le développement de cette technologie innovante, qu’on verra peut-être dans une future version de l’Apple Watch ou dans la descendante de la Samsung Gear S2 ?

Le flexible semble bel et bien l’avenir de l’électronique mobile.

Source

Vous aimez ? Partagez !