Depuis les débuts de l’Apple Watch en 2015, les utilisateurs et surtout les développeurs réclament la possibilité de proposer des cadrans tiers pour la montre connectée d’Apple. Cependant, Apple n’a toujours pas autorisé les cadrans tiers.

L’une des raisons pourrait être la situation juridique dans laquelle Samsung se trouve actuellement avec le groupe Swatch. Ce dernier accuse la firme coréenne de vol de cadrans de montre.

On apprend que Swatch a porté plainte aux États-Unis contre Samsung, pour vol de design de cadrans. Ce dernier propose de nombreux cadrans tiers pour ses différentes montres connectées. Cela va même jusqu’à 60 000 cadrans pour la dernière montre de Samsung, la Galaxy Active.

D’après Swatch, certains cadrans de Samsung copient le design des montres des marques Longines, Omega, et Tissot qui appartiennent à Swatch.

Le groupe suisse réclame plus de 100 millions de dollars de dommages et intérêts à Samsung.

Il s’agit d’un risque évident lorsque l’on autorise comme Samsung une approche très permissive pour les cadrans tiers sur les montres connectées. Et il s’agit peut-être de l’une des raisons pour laquelle Apple ne les autorise toujours pas pour l’Apple Watch.

Source

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici