En attendant, les nouveaux smartphones de Samsung, Galaxy S9 et S9+ utilisent le même système de reconnaissance faciale en 2D qui était présent sur le S8, et celui-ci est bien moins sécurisé que le Face ID d'Apple puisqu'une photo permet de tromper la vigilance de la solution actuelle de Samsung.

En comparaison, le Face ID d'Apple est bien plus précis car il utilise trois nouveaux composants pour l'identification, dont un projecteur de points, qui envoie 30 000 points invisibles sur le visage pour créer une "carte faciale" et une caméra infrarouge qui va lire cette carte.

face-id-obscurite.jpg

Le nouveau processeur A11 Bionic compare cette carte à celle déjà enregistrée sur l'appareil et déverrouille l'iPhone X en cas de correspondance. Face ID ne peut pas être trompé par une photo de visage, puisque la reconnaissance se fait avec un scan 3D du visage, qui prend donc en compte la profondeur.

L'analyste Ming-Chi Kuo avait récemment estimé qu'il faudrait jusqu'à 2 ans pour que les fabricants de smartphone sous Android arrivent à développer une solution équivalente à Face ID, mais en attendant il est fort probable que la firme de Cupertino va profiter de son avance pour encore améliorer la reconnaissance faciale de l'iPhone.

Le Samsung Galaxy S10 ne sortira probablement pas avant mars ou avril 2019, si la firme coréenne suit son calendrier habituel, il faudra donc peut être au minimum 1 an et demi pour que Samsung arrive à rattraper Apple sur le plan de la reconnaissance faciale.

Source

Vous aimez ? Partagez !