L’une des nouveautés majeures qu’a annoncées Apple lors de sa conférence de la WWDC, résumée ici, s’inscrit pleinement dans la stratégie actuelle de la société : se placer du côté des protecteurs de la vie privée des utilisateurs. Il est là question de la nouvelle fonctionnalité « Sign in with Apple ». Celle-ci va devenir obligatoire dans le cas ou les développeurs d’apps et de services vont vouloir intégrer les fonctions d’identification concurrentes, Sign in with Facebook et Sign in with Google. Sauf que, contrairement à ces deux possibilités, la nouveauté d’Apple veut tout faire pour limiter le partage d’informations privées.

Voici quelques caractéristiques de ce nouveau Sign in with Apple :

Sign in with Apple sera cette nouvelle possibilité d’identification, à implémenter par les développeurs obligatoirement dans le cas où ils veulent proposer les Sign in with Facebook et Sign in with Google.

Sauf que Sign in with Apple va proposer à l’utilisateur de partager une adresse email unique générée aléatoirement. Celle-ci va rediriger tous les emails vers l’adresse Apple principale.

L’app n’aura accès qu’à l’information de nom fournie par l’utilisateur, et à son adresse email, la vraie, ou la nouvellement créée.

Petit bonus, la confirmation de l’email sera automatiquement gérée par Apple. Et Apple n’aura au passage aucun accès au contenu de ces emails. Il sera en outre très facile de désactiver l’adresse email unique, pour ainsi stopper la réception d’email provenant du service lié. Cette adresse unique sera également automatiquement sauvegardée dans le trousseau iCloud.

Contrairement aux Sign in with Facebook et Sign in with Google, Apple garantie qu’aucune permission que l’accès au nom et à l’email ne sera donné à l’app et au développeur.

Sign in With Apple sera disponible pour les apps iOS pour les développeurs qui le veulent, mais aussi pour des web apps. L’utilisateur pourra profiter de Sign in with Apple depuis tout appareil Apple ou non. Il pourra même jouir de la double authentification avec Sign in with Apple, que ce soit via Touch ID, Face ID ou code reçu par SMS.

Enfin, il faut noter que le Sign in with Aplpe ne sera pas obligatoire dans le cas ou le développeur ne propose pas Sign in with Facebook et Sign in with Google, mais demande un accès d’identification direct.

Plus de détails sur Sign in with Apple sont disponibles dans cet article très complet, signé Bloomberg, en anglais. C’est à consulter pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur le sujet.

Est-ce là une fonctionnalité qui vous intéresse ? Pensez-vous l’utiliser dès qu’elle sera disponible ?

 

À lire également notre résumé de la conférence de la WWDC 2019, ou encore ce récapitulatif vidéo, ainsi que les articles suivants sur les nouveautés annoncées, concernant iOS 13 notamment :

Vous aimez ? Partagez !