siri-analyse-createur-winarsky-critique-apple-3.jpgNorman Winarsky est un investisseur et spécialiste dans le domaine de la hi-tech. Il a notamment participé à la création de l’application Siri originelle, celle d’avant qu’Apple ne mette la main dessus en 2010. Il a récemment émis des commentaires sur ce qu’est devenu son bébé, rapportés par le magazine Quartz. Il s’exprime notamment sur la façon dont la firme à la pomme a développé Siri, dans un marché ou la concurrence est rude avec notamment Google Assistant et Alexa d’Amazon en face.

Selon lui, Apple aurait le tord s’entêter dans une recherche de la perfection tout en essayant d’avoir une couverture la plus large possible des demandes utilisateur. Voici les détails de son interview :

En fait, Winarsky précise que Siri, au tout début, n’a été développé que dans l’intention d’en faire un compagnon intelligent pour le voyage et le divertissement. Il cite l’exemple du cas d’un vol d’avion manqué à l’aéroport, l’utilisateur profiterait alors des capacités de Siri pour qu’une réservation quasi automatique se fasse sur un autre vol, ou dans une chambre d’hôtel en dernier recours.

Pour Winarsky, sans être hypercompétent dans tous les domaines, en se centrant sur quelques usages seulement, Siri aurait pu apprendre beaucoup plus vite, sur des tâches spécifiques. Ensuite, d’année en année, l’évolution se serait faite sur d’autres domaines de compétences pour l’assistant.

siri-analyse-createur-winarsky-critique-apple-1.jpg

La stratégie d’Apple a donc un inconvénient majeur, toujours selon le créateur de Siri, affirmant qu’il est beaucoup plus difficile d’exceller dans de nombreuses tâches que dans une seule ou quelques-unes, ou en tout cas cela nécessite un apprentissage beaucoup plus long.

Ainsi, la société californienne perdrait énormément de temps à tenter d’atteindre une certaine perfection dans les différents domaines que couvre Siri désormais, face à une concurrence féroce. D’ailleurs, Google Assistant serait devant Siri en termes de capacités, à l’instar d’Alexa d’Amazon. Et ce sont d’anciens employés d’Apple qui l’affirment selon cet article !

siri-analyse-createur-winarsky-critique-apple-2.jpg

De plus, Siri, même s’il reste l’assistant vocal le plus populaire dans le monde, connait une baisse d’utilisation selon des données d’analyse et d’études datant de l’été dernier, citées également par 9to5Mac.

Winarsky est au final très critique à l’égard de la façon dont Apple a géré le développement de Siri et son analyse n’est pas optimiste pour l’avenir de l’assistant virtuel à la pomme. Ceci d’autant plus que la société s’est également engagée à ne pas utiliser les données privées des utilisateurs à des fins d’ amélioration de ses technologies d’assistant intelligent, à la différence de Google par exemple, . Un point qui, pour certains spécialistes, constitue également une véritable épine dans le pied du géant de Cupertino pour le développement de Siri.

Alors, préférons-nous un Siri moins malin, qui se passe de nos données, ou un assistant toujours plus puissant, au prix d’une perte d’intimité ? C’est une véritable question qui se pose sans doute au quotidien chez Apple.

Qu’en pensez-vous ?

A lire concernant siri :

Source, source

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :

Partenaire

Jeu "Déballez c'est Gagné !" : gagnez au grand jeu de Noël Carrefour, voyage, courses, bons d'achats, 1 an de shopping et codes promo Showrooprivé, 100 % gagnant, c'est gratuit ici

Jouez (et gagnez) ici en 10 secondes !