Le premier élément est plutôt surprenant puisqu'il s'agit d'une longue bande à glisser non pas à coté du dormeur comme on aurait pu s'y attendre, mais sous le matelas. Il est connecté à la lampe par une prise USB. Il dispose de capteurs hyper sensibles annoncés comme compatibles avec des matelas même épais. Ce sont eux qui vont enregistrer les mouvements du corps (signe d'un sommeil léger ou lourd), ainsi que la qualité de la respiration et même (cela parait incroyable) les battements cardiaques.

Pour les couples, il est possible d'utiliser deux de ces capteurs reliés aux trois ports USB de la lampe.

Withings-Aura-iphone-3.jpg

Sur le chevet, la lampe dispose de plusieurs fonctions. Le soir elle émet une lumière orange destinée à favoriser la sécrétion de mélatonine qui favorise l'endormissement tandis que le matin, c'est le bleu qui sera utilisé, pour favoriser l'éveil. Des sons spécifiques sont également prévus pour l'endormissement et l'enceinte intégrée est prévue pour être utilisée en tant que haut parleur Bluetooth pour le smartphone. Pour peu que vous en ayez deux, un de chaque coté du lit, sachez qu'ils s'accorderont pour jouer votre musique en stéréo, mais cela fera un peu cher le haut parleur Bluetooth stéréo. La lampe dispose de boutons tactiles pour ses diverses fonctions.

Dernière pièce de ce puzzle, l'application iPhone spécialisée permet en se connectant sans fil, de gérer les programmes d'endormissement et de réveil, mais également de visualiser les cycles de sommeil, de comprendre ce qui réveille et de comparer les nuits.

Withings-Aura-iphone-2.jpg

Les données seront également disponibles dans l'application Compagnon Santé disponible ici qui permet de centraliser les mesures des divers produits de la marque (capteur Pulse vendu là, balance connectée vue ici)

L'ensemble devrait être commercialisé au prix de 300 dollars, avec un deuxième capteur de matelas prévu pour 179 dollars.

A noter : très bientôt, retrouvez dans nos colonnes le test du capteur "Pulse" de Withings (compteur de pas, d'activité et analyse de sommeil)

A lire également :


Vous aimez ? Partagez !