sondage-freemium-11.jpg

Si aujourd’hui, le modèle freemium, c’est-à-dire une application gratuite contenant des achats intégrés, est très répandu sur l’App Store, cela n’a pas toujours été le cas et nous avons voulu en savoir plus sur votre avis de joueur, sur votre attitude face à cette tendance de fond que rien en semble pouvoir arrêter.

Pour cela, voilà maintenant un peu plus d’une semaine, nous vous avons proposé de partager votre avis sur le freemium au travers d’un sondage mais aussi de vos commentaires dans cet article
Voilà une synthèse des réponses :

Vos réponses

Tout d’abord, intéressons-nous aux chiffres.

Selon les près de 900 réponses au sondage, on note que 22,5 % d’entre vous sont totalement réfractaire à cette façon de faire et ont fait le choix du boycott : le freemium ne passera pas par vous !

sondage-freemium-2.jpg

A l’inverse, 21,6 % d’entre vous affirment avoir déjà effectué des achats in app même si seulement 2% le font de manière régulière.

Mais pour une majorité d’entre vous, 56 % pour être précis, le Freemium c’est l’occasion de jouer sans pour autant débourser un centime.

Voilà pour les chiffres bruts, mais si aujourd’hui le freemium est très présent sur l’App Store, il est évident qu’il peut prendre des formes diverses : les réponses à ce sondage en sont le reflet, mais ce qui est plus instructif encore, ce sont les commentaires postés sur l’article :

Plusieurs freemium … plusieurs type de consommation

Dans certains cas, le freemium a remplacé les applis dites ‘Lite’ que l’on connaissait auparavant. Désormais, certaines applis sont gratuites au téléchargement et des niveaux sont déblocables par la suite moyennant un achat. Dans ce cas, l’appli rempli une fonction de démo qui permet de tester avant d’acheter et pour certains de vous, c’est une très bonne chose qui permet soit de jouer avec le contenu offert et cela suffit. Pour d’autres, c’est un bon moyen de ne pas être déçu après l’achat d’un jeu que l’on n’a pas pu tester.

D’autres jeux, et c’est le cas de Real Racing 3 par exemple, ont fait le pari de proposer un jeu entièrement gratuit. S’il est faisable d’aller d’un bout à l’autre du jeu sans avoir à débourser un centime, il est aussi possible moyennant quelques euros de ne pas avoir à patienter pour effectuer les réparations ou de s’acheter de nouvelles voitures. Ici, la gratuité à un prix … celui de la patience. Si le joueur est plus pressé de joueur, alors il peut choisir de passer à la caisse, mais sinon, rien ne l’y oblige. Vos réponses pour ce cas là sont variées et si certains ont bloqué sur le concept, nombreux sont ceux qui ont opté pour la patience et celle-ci a payé, vous vous faite splaisir dans le jeu après avoir pu obtenir plusieurs voitures, réduisant d’autant les temps d’attente. Moralité, voilà un type de Freemium qui semble réussi, équilibré et au final plutôt apprécié pour ceux qui ont franchi le pas. Mais ce n’est pas toujours le cas et certains jeux sont eux calibrés pour faire payer avant tout, empêchant de progresser au bout d’un investissement du joueur plus ou moins long. Là, la frustration se fait sentir et c’est très probablement l’origine de la mauvaise image du modèle.

Enfin l’achat dans l’app peut aussi permettre de débloquer des bonus qui ne seraient pas accessibles autrement ou que le jeu va délivrer avec parcimonie (Pensez par exemple au Mighty Eagle dans Angry Birds). Ce cas là fait débat dans les jeux d’affrontement multi joueurs, car il ne met pas tous les joueurs au même niveau. Si se débloquer peut être pratique, reste que sur des affrontements , cela amène une frustration certaine face aux joueurs qui ont franchi le pas du paiement.

sondage-freemium-1.jpg

Enfin, d’autres applications ont fait le choix du payant déguisé. Sous un abord gratuit, celui qui choisit de ne pas payer ne pourra pas aller au bout, et s’il le souhaite, sont seul moyen sera de mettre la main au portes-monnaie. Plus sournoises, c’est ce type d’application qui donne au modèle freemium une si mauvaise réputation.

Quelques mots pour conclure

Vos retours ont été plutôt surprenants dans l’aspect ouverture et variété. Au final, ni parfait, ni mauvais, le freemium est varié dans ses formes et c’est le modèle vers lequel les éditeurs de l’App Store se sont peu à peu tournés. En face, si une partie non négligeable d’entre vous a choisi de ne pas y adhérer, la majorité s’en accommode plutôt bien tout en restant raisonnable dans sa consommation. Avec un aspect philosophique relevé : choisir de ne pas payer peut aussi être un moyen de corser la difficulté et donc d’allonger le nombre d’heures de jeux !

Au final, c’est le plaisir du jeu qui sera garant de l’intérêt pour un jeu, et de son succès à long terme … Quant aux jeux qui abusent, ils devraient rapidement passer aux oubliettes et ne pas demeurer sur l’App Store. En tout cas, il faut le souhaiter !

On citera notamment "Phaab" qui résume plutôt bien vos impressions dans les commentaires : " si tu n’es pas amusant (le comble pour un JEU) mais que tu es frustrant et intrusif, TU DEGAGES. si tu es intelligent et que tu respectes tes joueurs/clients, tu peux réussir."

Si vous le souhaitez il est toujours possible de voter sur le sondage :

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Avis : les vacances se préparent, trouvez, réservez et gérez votre voiture de location avec l'appli Avis dans 165 pays et plus de 5200 agences - Une app notée 4 étoiles, gratuite ici Avis pour iPhone est gratuite ici

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici