Pourquoi Twitter ?

En effet, alors que les réseaux sociaux sont variés, Twitter a notre préférence depuis quelques années. On l'utilise pour dialoguer autant que possible avec vous lecteurs, pour répondre aux questions notamment, en plus des commentaires du site.
C'est tout simple : ce réseau a le mérite de la concision et de l'efficacité (parfois 140 caractère c'est un peu juste mais cela force à avoir les idées claires) mais surtout il traite ses utilisateurs en adultes, à la différence de Facebook :

twii-3.jpg

Et Facebook alors ?

Ainsi, tout le monde ne le sait sans doute pas, lorsque vous décidez de vous abonner ('liker') à la page Facebook de iPhon.fr, vous escomptez à priori connaitre les dernières nouvelles publiées et les autres contenus postés. Mais que nenni ! Vous ne voyez pas tout de ce que l'on publie, loin de là, très très loin de là.

En effet, Facebook a inventé un moyen de "protéger" le fil des utilisateurs de l'abondance de publication : il ne vous affiche que ce qui va vous intéresser. Et bien sur, le mieux placé pour choisir, ce n'est pas l'utilisateur qui pourrait tout simplement décider de ne plus 'liker' la page qui le spamme, non, c'est Facebook et son moteur algorithmique qui choisit ce qu'il affiche à un utilisateur.

twii-4.jpg

On va la faire courte, mais le nombre de publications vues par une personne abonnée à notre page tourne entre 10 et 20 % les bons jours__ et a tendance à se réduire de plus en plus (c'est le cas pour de nombreuses pages, "nothing personal" comme disent les anglo-saxons).

Pour être précis sur ce sujet, il faut préciser qu'il est tout de même possible de régler un paramètre sur Facebook pour voir toutes les publications des pages que l'on aime. Mais il n'est pas actif par défaut et peu de personnes le connaissent et l'activent. Il s'agit de choisir l'affichage du flux d'actualité par "Plus récentes" plutôt que "A la une".

Facebook-fluxjpg.jpg

De son coté, Twitter a jusqu'alors adopté une position différente, celle que je qualifiais précédemment de "traiter ses utilisateurs en adultes". Ainsi, plutôt que de ne montrer que ce qui serait jugé intéressant (avec le risque de masquer des infos qui auraient tout de même pu intéresser) Twitter affiche tout. Si le lecteur est saturé, il a un très bon moyen de ne plus l'être : celui de se désabonner du flux !
Moralité, dans le cas de Twitter, si les gens se désabonnent, c'est de leur propre fait par choix mais s'ils restent abonnés ils savent qu'ils ne manqueront aucune info, là encore, un choix conscient pas dicté par un algorithme.

Bref, vous l'avez compris, même si l'on publie encore nos articles sur Facebook, on ne promeut plus du tout la page du blog et notre dialogue avec la communauté est beaucoup plus fréquent sur Twitter. Pour ceux qui se posaient la question : now you know !

A lire sur le même sujet : L'excellente lettre de rupture d'une chaine de restaurants à Facebook, en Anglais mais superbement écrite (et illustrée)

Google + ?

Le réseau du géant Google existe depuis plusieurs années maintenant et nous y sommes présents également. Il s'améliore peu à peu, ne semble pas (encore ?) soumis aux décisions drastiques de Facebook et nous publions dons également dessus.

La communauté d'abonnés est encore très faible mais on poursuit et on regarde l'évolution du réseau qui s'améliore peu à peu.

twii-22.jpg

YouTube aussi !

Enfin, pour suivre un type de contenu bien spécifique, ne manquez pas notre chaine YouTube.

On y publie de plus en plus de vidéos, cela fait partie des domaines que l'on souhaite développer dans les mois et années à venir. En vous abonnant, vous avez accès aux vidéos dès leur publication, avant leur utilisation dans nos articles.

Et encore une fois, 35 000 merci !
Et vous, quel réseau social préférez-vous, pour quel usage ?


Vous aimez ? Partagez !