L'installation de l'appli effectuée sur iPhone ou iPad, il faut également télécharger et lancer une appli gratuite sur le Mac. Celle-ci est disponible ici

Ensuite, il s'agissait dans notre cas juste d'autoriser un second écran dans les paramètres du Mac.

L'appli Duet doit ensuite être lancée sur le Mac, puis sur la machine mobile. Et hop, c'est quasi immédiat, les deux applis communiquent, le Mac est alors doté d'un second écran. L'ajustement de la taille s'est effectué sans souci, néanmoins, des réglages permettent de choisir d'autres résolutions ou de jouer sur la fréquence de rafraichissement (30 ou 60 fois par seconde), la performance (qui influe sur la consommation).

iphone-ipad-second-ecran-pour-mac-3.jpg

Du coté de l'iPad (ou iPhone 6 Plus), après avoir choisi sa position dans les paramètres du Mac pour plus de facilité, on peut transférer les fenêtres pour en profiter en parallèle de l'écran principal, cela se fait en les glissant à la souris ou au trackpad, comme si un véritable deuxième écran était présent.

L'écran tactile est supporté et permet d'interagir avec l'affichage. Par contre la solution choisie est moins fluide et pratique que ce que l'on a habituellement sur l'iPad. En effet, le doigt manipule en fait le curseur de la souris. Léger bémol là dessus car ce n'est pas d'une précision extraordinaire (surtout sur petit écran), mais à l'uage, utiliser la souris reste plus rapide que d'aller toucher le second écran.

Pour le reste, l'utilisation est très naturelle : les fenêtres et la souris basculent d'un écran à l'autre sans problème tandis que le son reste lui renvoyé par le Mac (cela surprend un peu au départ). On apprécie en particulier une gestion qui est apparue très fiable : lorsque l'on éteint l'iPad ou qu'on le débranche puis rebranche, tout se remet en place automatiquement. De la même manière, lorsque l'orientation de la machine est modifiée, c'est automatiquement géré : l'écran se redimensionne pour s'y adapter. Impressionnant.

iphone-ipad-second-ecran-pour-mac-1.jpg

Pour ce qui est de l'utilité, autant sur iPad, on peut utiliser très agréablement le second écran, en revanche sur iPhone, même avec un iPhone 6 Plus, cela reste très anecdotique, sauf à vraiment vouloir surveiller une page ou un écran d'appli en particulier, en jouant sur la résolution éventuellement.

En terme de fluidité, tout va dépendre de la résolution souhaitée et de la puissance du Mac comme de l'iPad. Dans mon cas, avec un MacBook Air récent de milieu de gamme et un iPad Air 2, pas de ralentissement du Mac. Idem avec l'iPhone 6 Plus, tous les paramètres (résolution, rafraichissement étant poussés au maximum). Coté affichage, lorsque l'on transfère une fenêtre d'un écran à l'autre, on note que c'est légèrement moins rapide et fluide qu'un véritable second écran mais cela reste très confortable.

Au final, Duet apparait comme une application efficace, parfaitement intégrée avec iOS X, qui offre une utilité supplémentaire à l'iPad, tout en permettant de travailler plus efficacement. Avantage sur les solutions concurrentes : son utilisation est possible même en mobilité, sans WiFi et sans les problèmes de pare-feu et de débit des réseaux Wifi (partagés notamment). A l'inverse, cela implique d'accepter la présence d'un câble entre les deux machines et nécessite un support permettant de disposer l'iPad confortablement avec le câble branché.

L'appli est notée 4,5 étoiles sur 5 dans l'App Store, on confirme, aucun doute : elle les mérite.

En terme de tarif, l'appli est vendue 15,99 euros, soit plus que ses concurrentes fonctionnant en WiFi :


Appli Duet
Rédigé par Laurent .
Note 4,5/5.


Vous aimez ? Partagez !