test-avis-fez-pocket-edition-jeu-plateforme-iphone-ipad-4.jpgJouer avec les perspectives dans le jeu vidéo, certains s’y sont essayés, comme les développeurs d’Ellie & Max, ou encore ceux de Kidu. Mais peu ont réussi à atteindre le niveau de Fez en termes de qualité de réalisation. Phil Fish, le créateur de ce jeu, a effectivement placé la barre très haute, et ce ne sont pas les millions d’exemplaires vendus de son titre ni ses différentes récompenses reçues dans les festivals qui prouveraient le contraire. Initialement sorti sur XBox en 2012, puis sur PC 2014, Fez se faisait attendre sur mobile. De par son principe de plateforme en 2D, il avait le potentiel de facilement s’adapter aux smartphones. C’est donc 5 années après son apparition sur console que son héros Gomez revient séduire les joueurs, en passant par la case iPhone et iPad :

Le joueur incarne Gomez, une créature humanoïde toute blanche vivant dans un petit village mignon. Et tel un élu désigné par des êtres supérieurs, il se retrouve emporté pour un voyage vers un autre monde. C’est de retour de cette excursion céleste qu’il reçoit pour tâche de retrouver les fragments d’un cube permettant de reconstruire ce qui soutient l’univers. Avec cette mission, Gomez se voit également doté du pouvoir de rotation du monde, lui permettant de voir et explorer de nouvelles dimensions. Voilà le point de départ de Fez, en quelques phrases.

L’aventure débute alors, à la recherche de ces fragments dans différents niveaux, où la progression se fait généralement plutôt à la verticale qu’à l’horizontale. Au joueur de sauter aux bons moments, sur les bonnes plateformes, avec réflexes et agilité. Le jeu n’est pas punitif, en ce sens que lorsque Gomez fait un faux pas ou manque d’attraper une corniche, il réapparait simplement au dernier point avant sa chute. Pas de limite de vie donc, ni même de temps d’ailleurs pour parcourir les niveaux.

test-avis-fez-pocket-edition-jeu-plateforme-iphone-ipad-1.jpg

test-avis-fez-pocket-edition-jeu-plateforme-iphone-ipad-2.jpg

Fez insiste sur ce côté "sans pression", qui donne au joueur la possibilité de réfléchir calmement à ses prochains mouvements, mais aussi de contempler les niveaux qui fourmillent souvent de détails amusants. Le principe de rotation des niveaux sur ses 4 faces est en plus un plaisir à utiliser, chaque face permet de redécouvrir le niveau visuellement, tout en offrant de nouvelles possibilités de progression pour le héros.

test-avis-fez-pocket-edition-jeu-plateforme-iphone-ipad-5.jpg

test-avis-fez-pocket-edition-jeu-plateforme-iphone-ipad-3.jpg

La réalisation est en tous les cas des plus soignées, et ce, à tous les niveaux. Les graphismes sont jolis, dans un style 8 bits rétro et pixel art. La bande-son est de qualité, avec une belle musique et des effets sonores marquants. Et les commandes sont tout autant maitrisées. Il est d’ailleurs possible de jouer en tactile avec des joysticks et croix de direction virtuels, ou de profiter d’une manette MFi, avec laquelle la jouabilité y gagne énormément, évidemment, comme c’est le cas pour de nombreux jeux sur iOS, dont ceux de cette sélection "top jeux avec manettes".

Dès les premiers moments passés dans Fez en tout cas, on comprend le succès aussi bien auprès de la presse spécialisée, s’attardant notamment souvent sur les aspects techniques et la réalisation, qu’auprès du grand public, avec un plaisir de jeu évident et immédiat.

Le jeu s’adresse en plus à tous les publics, il est garanti sans achats intégrés et cerise sur le gâteau, il est entièrement traduit en français. Véritablement, l’un des meilleurs titres de cette année, qui a le potentiel de plaire à tout type de joueur. Encore une fois, on conseille l’utilisation d’un contrôleur MFi, comme l’un de ceux vus ici par exemple, pour profiter pleinement cette pépite, qui reste cependant largement appréciable en mode tactile.

Ne manquez rien de l’actualité des jeux iOS avec iPhon.fr : sorties et tests récents

Vous aimez ? Partagez !

Ne manquez pas :

Ne manquez pas :