Le joueur contrôle l’une des 9 créatures proposées dans le jeu, qui sont pour la plupart à débloquer avec les points gagnés au cours des parties précédentes. L’idée est de tenir suffisamment de temps dans un vol automatique, avec des vagues d’ennemis qui arrivent de tous les côtés.

Pour contrôler l’animal volant, deux commandes : l’une permet de tourner à gauche, l’autre de tourner à droite. Les murs font rebondir la créature tandis que la trainée laissée par cette dernière permet d’éliminer les ennemis.

fish-fly-fever-jeu-ios-2.jpg

C’est alors une véritable danse qui se fait, entre l’esquive des adversaires et la récolte des bonus sur le chemin. En plus, il faut penser à laisser la trainée aux bons endroits, on ne cesse donc de tourne dans tous les sens. C’est facile à prendre en main, mais particulièrement difficile pour tenir un moment sans se faire avoir.

Côté ambiances, Fish Fly Fever est assez spécial, avec des graphismes colorés très rétro, sur le fil en termes de beauté, mais gardant un certain charme. La musique est plutôt planante, cool et posée.

En bref, Fish Fyl Fever est un drôle de jeu, avec un principe efficace et une réalisation très décalée. C’est amusant, mais la recette risque bien de ne pas plaire à tout le monde.

Vous aimez ? Partagez !