L’idée est simple : le but de chaque niveau est d’allumer toutes les pièces présentées à l’écran. Celles-ci se présentent sous la forme de triangles, carrés et ronds qui peuvent être de plusieurs couleurs. Là où cela se complique, c’est que lorsque l’on clique sur un rond bleu par exemple, cela va allumer tous les ronds et toutes les figures bleues. Ensuite, on peut allumer tous les carrés en cliquant sur un carré vert, mais cela va alors éteindre le carré bleu allumé par le rond auparavant…

Dans les premiers niveaux, il y a 4 à 6 figures seulement, mais cela augmente rapidement selon la réussite du joueur. Dans l’idéal, il faut compléter un niveau en faisant le moins de clics possible. Et autant le dire, cela devient vite plutôt difficile avec certains niveaux qui demandent pas mal de réflexion avant d’entreprendre une action.

test-jeu-puzzle-glowish-couleurs-formes-3.jpg

C’est d’autant plus prenant que l’ambiance calme et relaxante est portée par un design léché à la fois très coloré tout en restant minimaliste et une musique douce. On a alors vite tendance à ne plus lâcher le jeu pour faire le niveau suivant, et puis le suivant, et puis encore un dernier, etc.

test-jeu-puzzle-glowish-couleurs-formes-2.jpg

Et des niveaux, il y en a ! Plus de 100 sont au programme de Glowish, tandis qu’il est possible de changer le thème du jeu dans les options pour varier les couleurs et les plaisirs et même de profiter d’une option permettant aux déficients visuels de mieux appréhender les figures.

test-jeu-puzzle-glowish-couleurs-formes-4.jpg

En sommes, voici là un excellent jeu de casse-tête, à avoir sur soi le temps d’un trajet en métro ou en bus. Attention cependant à ne pas finir au terminus, principe addictif oblige !

Vous aimez ? Partagez !