Déballage

Bien niché dans son emballage blanc, l’olloclip 4 en 1 est bien accompagné :

toll-3.jpg

En effet, dans la boite, qui présente en détail les possibilités de l’accessoire, on trouve en plus deux caches permettant de protéger les lentilles, un petit sac de transport en microfibre bien pratique pour donner un petit coup de propre sur l’objectif et également une petite pièce de plastique qui est en réalité un adapteur permettant d’utiliser l’olloclip sur un iPod touch 5g.

toll-2.jpg

Au premier coup d’oeil, les objectifs en alu rouge donnent une impression de qualité qui se confirme par la suite. l’ensemble est très facile à visser et à dévisser. Sur la présentation, il n’y a vraiment rien à redire, l’olloclip est élégant et la réalisation respire la qualité.

ollo-2.jpg

Mise en place

L’olloclip se positionne sans peine sur le coin de l’iPhone. Une fois en place, il ne bouge plus et vient ‘pincer’ l’iPhone de sorte qu’il est impossible de le faire tomber en retournant l’iPhone par exemple.

Évidemment, puisque l’accessoire est ajusté il s’utilise sans coque ni vitre de protection de ce type, ce qui pour moi, n’est absolument pas un souci mais ce ne sera pas le cas de tout le monde.

ollo-6.jpg

Pour profiter des différentes lentilles proposées, il est nécessaire de repositionner régulièrement l’accessoire. Là non plus, pas de souci, aucune griffe à noter sur l’iPhone.

Utilisation

Avant de passer à la phase pratique, prenons le temps d’un petit rappel. Cette nouvelle version de l’olloclip embarque désormais 4 lentilles différentes. Les deux premières sont accessibles via les parties rouges. Il s’agit d’un objectif grand-angle et d’un fish-eye.

ollo-4.jpg

Pour accéder aux deux autres, il faut dévisser les objectifs. Il est alors possible d’utiliser deux objectifs macro x10 et x15 pour réaliser des photos de plus près que ce que l’iPhone peut faire à la base.

Bien entendu, Olloclip peut s’utiliser avec toutes les applis photos de l’App Store et peut aussi s’utiliser pour réaliser des vidéos.

Grand angle

Grâce à l’objectif grand angle, olloclip donne à l’iPhone plus de recul. Voici un exemple en image. Les deux photo qui suivent ont été prise au même endroit la première avec l’iPhone ‘nu’ et la seconde avec l’objectif grand-angle :

toll-4.jpg
toll-5.jpg

même chose ici, d’abord sans puis avec l’olloclip grand-angle :

toll-6.jpg
toll-7.jpg

Comme on peut le voir, la différence saute aux yeux même si, on le note, l’objectif à a tendance à assombrir l’image.

FishEye

Place maintenant au Fisheye qui donne aux photos cette courbure si particulière. Une fois en place, voici le résultat d’abord sans puis avec :

fish-1.jpg
fish-2.jpg

et voici d’autres exemples :

fish-3.jpg
fish-4.jpg

Notez que olloclip propose une appli qui permet de ‘redresser ces clichés ‘fish eye’ pour en faire des photos plus traditionnelles. Cette appli permet de tirer le meilleur de l’olloclip et de ses lentilles macro.

Les "macros"

Comme je l’ai précisé plus haut, il faudra ensuite dévisser les objectifs rouges pour que l’olloclip dévoile deux lentilles destinées à réaliser des images en très gros plan.

Je dois bien avouer qu’au départ l’utilisation de ces lentilles macro est plutôt déroutante car, pour réaliser la mise au point, il faut vraiment s’approcher très très prêt du sujet ce que l’on a pas l’habitude faire avec l’iPhone qui cale aux alentour de 2 cm.

Pour illustrer le propos, voici trois photos, la première réalisée avec l’iPhone nu la seconde avec la lentille x10 et la dernière avec la lentille x15 :

macro-1.jpg

macro-2.jpg

macro-3.jpg

Comme on peut le voir, il est vraiment possible d’aller très près ce qui devrait ravir les amateurs de photos de fleurs ou autres insectes.

Pour revenir à des considérations plus générales, je note quand même qu’à force de manipulations, les différentes lentilles ont souvent tendance à prendre les traces de doigts. L’idée d’avoir ajouté une pochette en microfibre permettant d’essuyer les objectifs est véritablement la bienvenue. Quoi qu’il en soit, plus que pour le transport, ce petit sac sera bien utile pour ... essuyer :-)

Conclusion

L’olloclip devrait ravir celles et ceux qui s’intéressent de près à la photo sur iPhone. Évidemment, il ne s’adresse pas à tout le monde car compte tenu de son prix (70 euros), seuls ceux qui sont vraiment en recherche de nouvelles sensations photographiques avec l’iPhone y trouveront leur compte. Seul défaut, l'olloclip prend beaucoup les traces de doigts, mais heureusement, le sac chiffon est là pour sauver la donne.

Résultat, un très bel accessoire qui séduira ceux qui aiment prendre le temps de faire de belles images avec leur smartphone.



Nos autres tests récents :


Vous aimez ? Partagez !