Déballage et mise en route

Dans la boîte, l’essentiel est là : câble Jack permettant de relier le boitier à un système d’écoute avec entrée auxiliaire, câble micro-USB pour la recharge du boitier et boitier récepteur Ugreen.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-2.jpg

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-3.jpg

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-5.jpg

Ce dernier est de toute petite taille, 54*54*13,7 mm précisément, et extrêmement léger. Il est fait de plastique noir, avec un gros bouton sur le dessus servant à effectuer certaines commandes et un rond de caoutchouc anti-agrippant sur le dessous pour la stabilisation de l'appareil.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-6.jpg

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-11.jpg

À l’avant, une fine LED permet de signaler lorsque l’appareil est en recherche d’une source, ou déjà connecté à une source. À l’arrière se trouvent les prises Jack 3,5 mm et micro-USB.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-14.jpg

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-15.jpg

Le récepteur Bluetooth donne une impression générale de sobriété avec une bonne finition, malgré l’utilisation quasi exclusive de plastique.

En utilisation

Le récepteur Bluetooth Ugreen fonctionne comme n’importe quels autres systèmes de diffusion Bluetooth, écouteurs, enceintes, casques ou autres. La procédure de jumelage se fait donc sur l’iPhone ou l’iPad par exemple, en allant dans les réglages. Pour passer le récepteur en mode "recherche de source", il suffit d’effectuer un appui long sur le gros bouton central.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-16.jpg

Une fois le récepteur lié à l’iPhone, on peut le choisir en tant qu’écoute Bluetooth sous l’appellation "Ugreen-Bluetooth". Du côté du dos du boitier, il suffit alors de brancher soit le câble fourni, relié à l’entrée auxiliaire d’un système d’écoute, soit d’insérer directement la connectique Jack sortante d’un kit d’enceintes ou même d’un casque filaire Hi-Fi classique, par exemple.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-0.jpg

Lors de la lecture, le bouton central du récepteur peut servir de télécommande pour faire lecture ou pause. En revanche, il n'est pas possible de gérer le volume directement sur le boitier, cela devrait se faire soit sur la source, l’iPhone par exemple, soit en bout de chaine, sur les enceintes par exemple.

Le récepteur Bluetooth est compatible avec la version 4.2 de la technologie sans-fil, qui est également présente du côté des iPhone 6 et plus récents, iPad Air 2 et iPad mini 4 et plus récents.

Le Bluetooth 4.2 permet une plus grande vitesse de communication entre récepteur et émetteur que les versions 4.1 et 4.0, ainsi qu’une plus grande distance de liaison. À ce propos, Ugreen annonce 10 mètres de distance maximale, cela est plus ou moins vrai dans la pratique, mais sans murs ni autre obstacle massif, c’est à peu près cette distance que nous avons pu mesurer en conditions réelles.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-23.jpg

En revanche, pas de compatibilité avec codec aptX à signaler, ce qui aurait pu améliorer la qualité de la diffusion audio. Mais pas de regrets à avoir dans le cas d'une utilisation avec un iPhone ou un iPad, puisque ces deux appareils, même pour les modèles les plus récents, ne supportent pas non plus ce codec Bluetooth aptX. Il faut donc retenir que la transmission du son vers le récepteur Bluetooth Ugreen sera limitée à du débit type MP3 ou AAC, ne pas espérer alors de qualité Hi-Fi comme peuvent le permettre la connectique Wi-Fi ou le AirPlay de chez Apple.

Mais pour une majorité d'utilisateurs, abonnés à des services de streaming, comme Deezer, Apple Muisc ou encore Spotify, le récepteur Bluetooth Ugreen fera largement l’affaire en regard de la qualité du signal audio entrant et sortant.

D’autant que la rapidité de connexion est très pratique. On notera cependant une petite latence du son par rapport à la source, ce qui, en écoute musicale ne gêne pas, mais dans le cas d’un visionnage d’une vidéo type film ou série peut rendre l’expérience déplaisante.

Conclusion

Ce récepteur Bluetooth Ugreen se destine donc avant tout aux personnes qui souhaitent recycler un ancien système d’écoute filaire à moindre cout, pour le rendre compatible avec son iPhone sans prise Jack ou même simplement pour profiter du contrôle de sa musique en sans-fil et à distance. Exemple typique d'utilisation du récepteur Ugreen : avec un iPad en tant que télécommande principale pour diffuser de la musique au système Hi-Fi de son salon sans s’embêter avec une installation trop compliquée.

ugreen-recepteur-bluetooth-jack-13.jpg

Au final, le boitier se destine à la diffusion musicale avant tout. Et petit prix oblige, il ne s’agira pas de l’inclure dans une chaine haute fidélité haut de gamme. C'est plutôt son côté pratique qui prime. Quant aux limitations techniques en rapport à la qualité de diffusion, le boitier fera l’affaire pour un large panel d’utilisateur loin du profil de l’audiophile pointilleux et passionné.

Ce qu’on a aimé :

  • bon rapport qualité/prix
  • dimensions minimales
  • design discret
  • fait ce qui est annoncé, et le fait bien
  • autonomie de 8h en mode nomade

Ce qu’on a moins aimé :

  • pas compatible Bluetooth aptX
  • boitier tout en plastique lisse
  • prend vite la poussière et les traces de doigts


À ne pas manquer : le récapitulatif des tests accessoires en images

Nos dossiers accessoires iPhone :

Accessoires Apple Watch :

Et Airpods :

Le récepteur Bluetooth nomade de Ugreen sont notés 4,5 étoiles sur 5 par iPhon.fr

Vous aimez ? Partagez !