Le joueur contrôle une rebelle envoyée dans le passé pour effectuer différentes missions d’assassinat et de protections de scientifiques, dans le but de sauver la planète de la destruction. Un certain Mr Time a en effet pour objectif de développer une arme ultime de destruction massive par manipulation du temps.

C’est donc des années en arrière que l'héroïne est envoyée de mission en mission, pour remplir de nombreux objectifs. De manière générale, aussi variées soient-elles, les missions restent cantonnées à la nécessité de quasiment tout détruire sur son passage, ennemis, mais aussi murs et fenêtres.

Car c’est bien énevée que la combattante progresse dans les niveaux. En vue du dessus, on la contrôle à l’aide d’un joystick de mouvement sous le pouce gauche et de boutons d’actions sous le pouce droit, dont l’un pour le tir, l’un pour les interactions et un autre pour la capacité spéciale du "dash".

time-recoil-jeu-shoot-ios-4.jpg

À noter qu’en tuant des ennemis, un "bullet time" permet de ralentir le temps et ainsi aligner tranquillement ses futures victimes. C’est alors une véritable danse entre balles adverses et explosions qui s’opère, courant de salle en salle pour faire le ménage et explosant portes et cloisons pour surprendre ses adversaires de la plus impolie des manières.

Lorsque l’on enchaine des ennemis, une capacité spéciale devient utilisable, ce fameux "dash", ou glissement, qui est une sorte de mouvement dévastateur défonçant ennemis et obstacles d'un seul coup.

À savoir également qu’aussi brutal soit-il, le jeu n’est pas facile. Plus on progresse dans les niveaux, plus les ennemis sont nombreux. Et puis d’une part, les balles sont limitées, d’autres part, la survie du personnage va dépendre de sa capacité à bien viser tout en mouvement. Et ça va vite, c'est peu de le dire !

Heureusement, tactile oblige, une visée automatique permet d’aider le joueur à sa tâche.

time-recoil-jeu-shoot-ios-1.jpg

Des dialogues entrecoupent les scènes d’actions, pour permettre de souffler un peu, mais également d’impliquer le joueur dans le scénario qui n'est pas des plus inintéressants.

Le jeu profite en plus de beaux graphismes et surtout d’une bande-son de qualité avec une musique électronique puissante, rythmant la progression dans les niveaux.

Time Recoil partage de nombreuses caractéristiques avec les Hotline Miami, deux jeux acclamés par la critique sur PC. Il s'en distingue cependant par un design plus actuel et une histoire un peu moins noire. Côté violence en revanche, on reste dans le ton, avec notamment des éclats de sang bien visibles.

time-recoil-jeu-shoot-ios-3.jpg

En sommes, Time Recoil est une réussite, dommage que la compatibilité avec contrôleur MFi ne soit pas mieux exploitée. En tout cas, en tactile c’est très appréciable, le jeu est fluide, prenant, et tel un bon défouloir, on a envie d’y retourner faire le niveau suivant, d’autant que l’intrigue reste bien menée.

Time Recoil n’est malheureusement pas disponible en français pour l’instant, mais cela ne gêne pas énormément étant donné qu’il est centré sur l’action. Aucun achat intégré à signaler, et violence oblige, ce n’est peut être pas un jeu à mettre entre toutes es mains. C’est en tout cas l'un des meilleurs jeux de cette semaine.

Vous aimez ? Partagez !