Il y a quelques jours, on apprenait que Google testait le guidage en réalité augmentée pour son app mobile de cartographie, Google Maps, disponible là sur l’App Store. Cette nouvelle fonctionnalité n’est cependant qu’en phase de test pour l’instant. Quelques utilisateurs ont en revanche déjà pu en faire l’expérience. C’est notamment le cas du journaliste Nick Bastone, pour Business Insider. Il a effectué un trajet piéton sur Google Maps dans les rues de San Francisco, avec la fonction de guidage en réalité augmentée activée. Voici les éléments clés de son compte-rendu :

Il se dit avant tout très impressionné par le fonctionnement du guidage en réalité augmentée dans l’app. C’est à la fois très complexe, technologiquement parlant, mais en même temps si simple et logique à appréhender. En somme, lors d’un itinéraire piéton, il suffit de pointer l’iPhone en l’air pour voir apparaitre des flèches virtuelles en surimpression de la réalité. Celles-ci indiquent alors la direction à suivre.

Il y a cependant plusieurs précisions à faire sur le fonctionnement de Google Maps en réalité augmentée et l’apparition de ces flèches. Tout d’abord, celles-ci sont en 2D et apparaissent en suspension dans les airs à hauteur des yeux. Elles ne sont visibles qu’à des moments clés du parcours. Au début, à la fin, mais aussi quand il y a des croisements.

Autrement, la vue en réalité augmentée n’apparait que lorsque le téléphone est levé face à l’utilisateur. Quand le smartphone est incliné vers le bas, seule la carte reste visible, de manière classique.

Google précise d’ailleurs que l’usage idéal de la réalité augmentée sur Google Maps se résume à la consultation de la vue en AR uniquement à l’arrêt, pour avoir des précisions sur une direction à prendre à une intersection par exemple.

Il est déconseillé de toujours garder le smartphone face à soi et de marcher, à travers les yeux de ce dernier. Le journaliste de Business Insider l’a en effet noté, ce type de comportement peut être très dangereux. On peut manquer de voir un vélo ou même d’autres passants et ainsi les percuter, l’attention étant portée sur l’écran.

C’est d’ailleurs probablement pour cette raison, entre autres, que la fonction de réalité augmentée n’est utilisable que pour un parcours à pied. On imagine mal pouvoir consulter l’écran du smartphone en roulant à vélo. En voiture cependant, l’intérêt pourrait être évident, selon certaines conditions.

Et puis les trajets à pied permettent à Google Maps de profiter des données du Visual Positionning Service, de l’apprentisage-machine et de Street View, pour positionner au mieux l’utilisateur dans la ville. D’ailleurs, l’app se base spécialement sur les bâtiments alentour pour ajuster la localisation du marcheur et de son point de destination.

Au final, le journaliste a l’air convaincu de l’aspect pratique de ce mode réalité augmentée de Google Maps. Il va falloir être patient avant de pouvoir en profiter cependant. La technologie n’est encore qu’en phase alpha et Google n’a pas livré de date de disponibilité grand public.

Pour consulter le rapport complet de Nick Bastone, c’est par ici.

 

À lire également, ici nos astuces pratiques concernant Google Maps sur iOS. Et pour en savoir plus sur la réalité augmentée avec ARKit, ne manquez pas nos articles récents ici, dont les suivants :

Crédit photo : Nick Bastone pour Business Insider

Vous aimez ? Partagez !

Partenaire

Avis : les vacances se préparent, trouvez, réservez et gérez votre voiture de location avec l'appli Avis dans 165 pays et plus de 5200 agences - Une app notée 4 étoiles, gratuite ici Avis pour iPhone est gratuite ici

Shakes et Fidget : un super jeu de rôle dans une ambiance style bande dessinée humoristique et satyrique, tout en Français. Acceptez les quêtes, gagnez les combats et rejoignez une guilde, noté 4,6 étoiles !, gratuit ici Shakes et Fidget iPhone et iPad est gratuit ici